Accueil Belgique Politique

Petra De Sutter recadre Annelies Verlinden sur le démantèlement de Doel 3: «J’espère que la leçon est claire»

La demande formulée par la ministre Annelies Verlinden n’a pas été formulée « au nom du gouvernement », a expliqué la Vice-première Groen.

Temps de lecture: 2 min

La Vice-première ministre Petra De Sutter (Groen) a reconnu dimanche avoir peu goûté la demande d’avis de l’Agence Fédérale de Contrôle Nucléaire (AFCN) sollicitée par de la ministre de l’Intérieur CD&V Annelies Verlinden à propos d’une prolongation de Doel 3.

« Nous sommes choqués de la demande d’examen de la possibilité d’une prolongation à l’AFCN, à quelques jours de la mise à l’arrêt des opérations », a déclaré la Vice-première ministre écologiste flamande, au cours de l’émission « De Zevende dag » sur Eén (VRT).

Il y a quelques jours, la ministre de l’Intérieur Annelies Verlinden (CD&V) a demandé à l’AFCN si le démantèlement du réacteur nucléaire Doel 3 pouvait être reporté en toute sécurité. Cela permettrait, le cas échéant, de redémarrer la centrale à une date ultérieure, avait-elle justifié.

Démenti

Mme Verlinden avait affirmé au cours de l’émission Terzake (Canvas-VRT) que l’organisme de contrôle nucléaire avait répondu positivement à cette demande, ce que celui-ci avait ensuite démenti.

« Au sein du gouvernement, la question de savoir si Doel 3 pouvait continuer à fonctionner cet hiver avait déjà été posée cet été. Même à ce moment-là, on nous a répondu que ce ne serait pas possible », a commenté Petra De Sutter dimanche.

La prise de position de la ministre Verlinden à « Terzake » n’a pas été formulée « au nom du gouvernement », a ajouté la Vice-première Groen. « Nous avons tous été un peu surpris par cela. Elle a peut-être communiqué un peu trop vite et a été rappelée à l’ordre. J’espère que la leçon est claire : il vaut mieux éviter que cela arrive. »

Plafonnement des prix

Mme De Sutter a en outre déclaré qu’elle croyait toujours à un plafonnement des prix européens sur les importations de gaz.

Interrogé à plusieurs reprises par RTL-TVi au cours de l’émission « C’est pas tous les jours dimanche », le Vice-Premier ministre Ecolo Georges Gilkinet a quant à lui refusé de se prononcer sur l’opportunité ou non de prolonger l’activité de davantage que deux réacteurs nucléaires. « Commençons par trouver un bon accord sur les modalités de prolongation des deux réacteurs les plus puissants. Ce n’est déjà pas simple », a-t-il commenté à ce propos.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

20 Commentaires

  • Posté par dams jean-marie, lundi 19 septembre 2022, 13:17

    Massacry olivier, Bien sûr fan de Tazieff. Mon intervention étant de rendre la paternité à des éminents scientifiques qui avaient alerté des grands changements climatiques en cours et à venir bien avant les opportunistes que sont Ecolo/Groen qui n'ont aucun bagage scientifique qui proposent leur diktat sans aucune connaissance de terrain. Ce sont de simples ploucs politiciens. En outre je n'ai jamais annoncé qu'Haroun Tazieff était pro nucléaire (car problèmes des déchets), en revanche il a été un des premiers à vouloir utiliser la géothermie et lui il était déjà entouré de spécialistes de l'éolien, le solaire, la biomasse, l'hydroélectricité etc. Et pour finir les sciences progressent, voyez le projet Myrrha qui permettra de réduire les déchets ! Il faut en finir de tout ramener à Hiroshima, Nagasaki, Tchernobyl ... cette argumentation montre la limitation d'esprit de ces prétendus "écologistes"

  • Posté par massacry olivier, lundi 19 septembre 2022, 14:56

    Tant mieux que vous fassiez confiance en la science et ses progrès, moi aussi. Mais avouez qu'il est assez cocasse de citer HT pour fustiger les écolos sur la question nucléaire., surtout si vous voulez en finir avec les arguments des "grandes tragédies nucléaire"... Pour ma part, non ce n'est pas un argument que l'on peut balayer sous prétexte de crise énergétique, les deux aspects doivent être pris en compte !Quant à la question climatique, je reste perplexe à votre sujet, alors qu'il y a peu vous citiez LeRoy Ladurie, première monture, pour nier la part humaine dans ce ses changements !

  • Posté par Masure Luc, dimanche 18 septembre 2022, 18:17

    A la 30ème seconde de la video, on peut lire: "La réouverture des 2 réacteurs (Doel 4 et Tihange 3) est attendue pour octobre 2026. Cela mérite un éclaircissement car cela voudrait dire qu'on se passe entièrement du nucléaire depuis un moment et jusqu'en octobre 2026. Je plaide encore une fois pour mettre à profit les 10 années de prolongement des réacteurs Doel 4 et Tihange 3 pour activer un plan ferme et définitif (les investisseurs n'aiment pas les incertitudes qui prévalent depuis au ,moins 30 ans) de planification de la politique énergétique belge. Je plaide pour un investissement dans une douzaine de SMR (Small Modular Reactors) de 250 MW pouvant donc remplacer 3 réacteurs nucléaires actuels et d'un développement intensif du solaire en lieu et place de l'éolien car le potentiel de l'énergie solaire est ai niveau mondial de 8.000 fois la totalité de toutes les énergies consommées sous toutes leurs formes alors que le potentiel mondial de l'énergie éolienne n'est que de 18 fois cette consommation mondiale. En corollaire, il faut "mettre le paquet" des départements recherche et développement sur les méthodes de stockage de cette énergie éolienne diffuse et intermittente (batteries, méthane, hydrogène, STEP, biofuel, etc.)

  • Posté par zay sergio, dimanche 18 septembre 2022, 18:10

    les endoctrinés écolo/groen n'ont pas compris qu' une grande majorité des belges répudie leur intransigence folle et aveugle ? Ils n'ont pas compris qu'une grande majorité des belges voient bien que leurs politiques désastreuses sur tous les fronts (énergie, mobilité, société, etc.) conduisent le pays tout droit dans le gouffre ? Jusqu'à quand on devra tolérer que des assistants sociaux et des licenciés en langues africaines continuent à dynamiter le peu qui reste de ce pauvre pays ?

  • Posté par Fonder Daniel, dimanche 18 septembre 2022, 17:53

    Sait-elle que le respect de la démocratie implique qu’une minorité ne peut paralyser la gestion du pays ? DELENDA ECOLO-GROEN

Plus de commentaires

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une