Accueil Sports Autres sports

«Si je parle, j’aurai des problèmes»: les échecs pris dans la paranoïa de la triche

Le numéro un mondial accuse, à mots couverts et sans preuve, un jeune joueur de l’avoir battu à la déloyale.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Enquêtes Temps de lecture: 5 min

Coup de tonnerre, stupeur et tremblements dans le petit monde poli (mais cruel) des échecs d’élite. Début septembre, le numéro un mondial, Magnus Carlsen, claque la porte de la prestigieuse Sinquefield Cup, à la surprise générale. Pas d’explication du génie norvégien, qui domine la discipline depuis dix ans, mais un tweet reprenant une vidéo d’une déclaration célèbre de Jose Mourinho « Je préfère ne rien dire. Si je dis quelque chose, j’aurai de gros problèmes. » Le sous-entendu n’échappe à personne : si Magnus Carlsen a remballé ses pions et son honneur, c’est qu’il estime avoir été victime de triche lors de sa défaite, la veille, contre le 52e mondial, Hans Niemann, 19 ans.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

4 Commentaires

  • Posté par ADAM Jean-Victor, lundi 19 septembre 2022, 16:47

    La victoire passera-t-elle désormais par la sonde anale ?

  • Posté par D Marc, lundi 19 septembre 2022, 9:05

    Bientôt une colonoscopie obligatoire avant d'entrer dans la salle ...

  • Posté par Lhermitte Jean-Yves , lundi 19 septembre 2022, 8:44

    Il y a un lien entre intelligence et paranoïa. Magnus C. Nous montre sa face moins lisse, celle qui lui fait dire : " le gamin ne peut pas me battre, si il y arrive c est qu il a tricher, forcément "

  • Posté par Jeanine Delhait, mardi 20 septembre 2022, 8:01

    À partir du moment qu'il y a un tel doute, il faut améliorer les contrôles antitriches. Je constate que la triche devient le dénominateur commun par tout et pour tout pour arriver à ses fins. Triste monde, triste état du fairplay, de la morale, de l'éthique, du respect d'autrui, de l'humanisme, de la conscience professionnelle, .... dans tous les domaines

Aussi en Autres sports

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs