Accueil Société

Grand Baromètre: que faut-il faire pour limiter la hausse des prix des énergies ? (infographie)

Que faire pour freiner la hausse des prix du gaz et de l’électricité ? Pour les Belges, il faut d’abord se tourner vers le secteur : limiter les profits et plafonner les prix.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Que faut-il faire pour limiter la hausse des prix des énergies ? Depuis le début de l’invasion de l’Ukraine par la Russie et l’explosion des factures énergétiques, chacun y est allé de sa recette. Qu’en pensent les Belges ? C’est du côté des industriels qu’ils se tournent. Parmi les idées les plus citées, on trouve une taxe sur « les surprofits des producteurs d’énergie », un plafonnement des prix du gaz et de l’électricité et une réduction des taxes sur l’énergie. Il est à noter que ces deux solutions sont plébiscitées par les électeurs de tous les partis politiques.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

7 Commentaires

  • Posté par Fonder Daniel, dimanche 18 septembre 2022, 21:08

    L’étude de 2021 de l’UGent citée par le soir est actuellement dépassée par la situation actuelle et pire encore sî l’Europe change les règles de marché. Pas très sérieux tout cela ….

  • Posté par Van Haesendonck Eric, dimanche 18 septembre 2022, 21:45

    Tout à fait ! Si j'ai bonne mémoire l'étude assumait que les prix du gaz redescendraient assez rapidement vers les tarifs de 2019 qui sont 10 fois moins élevés que les tarifs actuels. Donc l'Europe va devoir changer le mécanisme de formation des prix de l'électricité car le système actuel ne fonctionne plus vu l'énorme différence entre le coût de l'électricité produite par les centrales au gaz par rapport au nucléaire, solaire, éolien etc... Le problème pour les ecolos c'est que dans ce cas la sortie du nucléaire deviendrait extrêmement coûteuse pour le consommateur et pourrait même mettre en danger la compétitivité du pays vis à vis de la France notamment qui produit énormément d'énergie nucléaire bon marché. Il serait peut-être intéressant que "le soir" demande à un spécialistes de revoir la question du coût de la sortie du nucléaire sur les tarifs en cas de découplage du prix du gaz et de l'électricité car personnellement je ne vois pas comment replacer de gigawatts d'électricité nucléaire a 25€ / mwh par de l'électricité produite avec du gaz à 200€ / mwh sera sans impact sur les factures à partir du moment où l'on cesse de payer tous le producteur au prix du producteur le plus cher qui est nécessaire pour satisfaire la demande.

  • Posté par ONCKELINX DANIEL, dimanche 18 septembre 2022, 20:59

    La crise énergétique semble troubler les questionnés. D'une part on note une hausse du MR les mêmes souhaitent limiter les surprofits alors que ce n'est pas la piste de GLB

  • Posté par Fonder Daniel, dimanche 18 septembre 2022, 21:30

    Cette question est peu pertinente pour la plupart des réponses car pour les trois plébiscitées les écueils techniques et les résultats pratiques sont aléatoires. Les votes pour le MR sont sans doute liées au réalisme de GLB qui par exemple sait que taxer les surprofits sera quasi impossible pour la Belgique plus d’électricité nucléaire a un effet mécanique sur les prix mais la hauteur peut être fortement impactée si l’Europe modifie ces traînes règles. D’autres mesures bien notées ont un lien direct avec la dépense budgétaire nécessaire … qui connaît les chiffres … Par contre, tous les sondages, retours et informations diverses montre une défiance et même un rejet des actes et des. Intentions du parti Ecolo-Groen … peut-être une raison des vote pour le MR. les socialistes brillant par leur attitude fuyante pour ne pas dire rampante …

  • Posté par Adolphe BoniZeur, president du Waalse Belang, dimanche 18 septembre 2022, 20:51

    Il faut aller négocier avec Putin.

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs