Accueil Monde Europe

Charles III, nouveau souverain d’un Commonwealth immuable?

A l’heure où certaines voix pro-républicaines se font entendre dans les monarchies membres du Commonwealth, le roi Charles III prend officiellement la tête de l’organisation. Quel avenir pour ce club d’Etats ?

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 6 min

Que vous viviez au Royaume-Uni, ou dans les royaumes et territoires à travers le monde, quelles que soient vos origines ou vos croyances, je m’efforcerai de vous servir avec loyauté, respect et amour, comme je l’ai fait tout au long de ma vie. » Le 9 septembre dernier, s’adressait à la nation britannique et aux Etats du Commonwealth le nouveau roi Charles III, pas encore couronné. Une solennité inédite rattrapée par les responsabilités qui incombent à sa fonction. Un discours écouté par les 56 pays membres de l’organisation intergouvernementale, suspendus aux lèvres de leur nouveau chef en titre.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Europe

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs