Accueil Monde Asie-Pacifique

Deux funérailles, deux ambiances: émotion à Londres, colère à Tokyo

Alors que les funérailles d’Elizabeth II causent l’émotion nationale, celles de l’ex-Premier ministre Shinzo Abe déclenchent une tempête dans l’archipel.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Le 27 septembre, le Japon rendra hommage à l’ex-Premier ministre Shinzo Abe, assassiné le 8 juillet dernier. « Mais ce ne seront pas de vraies funérailles nationales », à l’inverse de celles d’Elizabeth II : l’émotion populaire ne sera pas au rendez-vous. C’est, en tout cas, le leitmotiv des réseaux sociaux et des éditoriaux nippons à l’approche de l’événement. « N’est pas Elizabeth II qui veut… », raillent en boucle les opposants à ces obsèques.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Asie-Pacifique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs