Accueil Sports Football Football à l'étranger France

Affaire Mbappé: la fédération française de football fait volte-face

Mbappé avait décidé de ne pas prendre part à la séance photo prévue mardi. Dans la soirée, la fédération a annoncé qu’elle s’engageait « à réviser, dans les plus brefs délais, la convention inhérente aux droits à l’image qui la lie à ses joueurs en sélection ».

Temps de lecture: 2 min

La Fédération française de football (FFF) a annoncé lundi soir qu’elle « s’engage à réviser » la convention inhérente aux droits à l’image qui la lie aux joueurs de l’équipe nationale. Cette annonce intervient quelques heures après le refus de Kylian Mbappé de ne pas prendre part à la séance photo prévue mardi.

Dans un communiqué, Mbappé avait justifié sa décision par le refus de la FFF de « modifier la convention » des droits à l’image des joueurs. L’attaquant regrettait « vivement qu’aucun accord n’ait pu, comme demandé, être trouvé en amont de la Coupe du monde » sur ce sujet qui a déjà fait polémique en mars.

Lors de différentes rencontres, les conseillers de Mbappé, notamment son avocate, Delphine Verheyden, avaient pu auprès des dirigeants de la FFF « exposer leur position quant à la nécessité de modifier la convention régissant les conditions d’utilisation de son image », précisait encore le communiqué du joueur, et un accord semblait avoir été trouvé début juin.

Mais le président de la FFF, Noël Le Graët, avait expliqué lundi dans L’Équipe que « rien ne changera d’ici la Coupe du monde ».

A la suite de ces déclarations « renvoyant les discussions après la Coupe du monde », Mbappé avait décidé de ne pas prendre part à la séance photo prévue mardi.

Dans la soirée, la fédération a annoncé qu’elle s’engageait « à réviser, dans les plus brefs délais, la convention inhérente aux droits à l’image qui la lie à ses joueurs en sélection ».

« La FFF se réjouit de travailler aux contours d’un nouvel accord qui lui permettra d’assurer ses intérêts tout en prenant en considération les préoccupations et convictions légitimes exprimées unanimement par ses joueurs », ajoute-t-elle dans un communiqué diffusé à la suite, précise-t-elle, d’« échanges concluants » entre le président Le Graët, « des cadres de l’équipe de France », Didier Deschamps et un responsable du marketing.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

5 Commentaires

  • Posté par Debrabander Jean, mardi 20 septembre 2022, 7:31

    le refus de Kylian Mbappé de ne pas prendre part : tout a bien alors ...

  • Posté par Lilien Raymond, mardi 20 septembre 2022, 10:22

    Refuser de décider de ne pas y aller, c'est une prise de position forte ! C'est un peu comme refuser de ne pas retourner sa veste !

  • Posté par El Pasajero , mardi 20 septembre 2022, 0:02

    Gamin pourri gâté et immature. Il n'ont qu'à le flouter et ne devront rien payer. Et ensuite effacer son nom de partout.

  • Posté par Moritz Montanez, lundi 19 septembre 2022, 23:37

    Un "refus de ne pas prendre part à la séance photo", concrètement ça veut dire quoi ?

  • Posté par Jean Luc, mardi 20 septembre 2022, 1:29

    Ça veut dire: un journaliste illettré de plus...

Aussi en France

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

SoSoir Voir les articles de SoSoir VacancesWeb Voir les articles de VacancesWeb