Accueil Culture Cinéma Les sorties cinéma

«Tout le monde aime Jeanne»: un film hybride

Une comédie certes dépressive mais drôle.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 2 min

De Céline Devaux, avec Blanche Gardin, Laurent Lafitte, Maxence Tual, 95 mn.

Parler de l’inquiétude individuelle dans un monde d’incertitudes est le challenge réussi de Céline Devaux avec son premier long-métrage, une comédie certes dépressive mais drôle. Au centre du film, Jeanne (Blanche Gardin), jeune quadra consciente des enjeux du monde mais dont le projet de nettoyer les océans fait naufrage en public. Finie la super héroïne des temps modernes voulant sauver la planète. Jeanne accuse l’échec et plonge dans la dépression sans se l’avouer. Surendettée, elle se rend à Lisbonne avec l’aval de son frère pour mettre en vente l’appartement de leur mère disparue un an auparavant. À l’aéroport, elle croise Jean (Laurent Lafitte), un ancien camarade de lycée fantasque, ancien dépressif quelque peu envahissant.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Les sorties cinéma

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs