Accueil Guerre en Ukraine

Les Etats-Unis ne reconnaîtront «jamais» les territoires ukrainiens annexés par la Russie

« La Russie organise hâtivement des simulacres de référendums » en Ukraine, a dénoncé mardi le conseiller à la sécurité nationale de la Maison Blanche. Le Kremlin menace d’annexer le sud-est de l’Ukraine.

Temps de lecture: 1 min

Les responsables des Républiques populaires auto-proclamées de Donetsk et de Louhansk, ainsi que l’administration d’occupation à Kherson et à Zaporijia, ont annoncé mardi l’organisation à partir du 23 septembre de référendums visant à annexer ces territoires à la Russie.

« Les Etats-Unis ne reconnaîtront jamais les prétentions de la Russie sur des parties prétendument annexées de l’Ukraine », a affirmé Jake Sullivan, le conseiller à la sécurité nationale de la Maison Blanche, lors d’un point presse.

« Une nouvelle escalade » dans le conflit

Le secrétaire général de l’Otan, Jens Stoltenberg, a dénoncé mardi les « simulacres de référendums » organisés par les autorités installées par Moscou dans quatre régions d’Ukraine, y voyant « une nouvelle escalade de la guerre de Poutine ».

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

9 Commentaires

  • Posté par Giefvan Agathe, mardi 20 septembre 2022, 20:13

    Comme l'Espagne ne reconnaît pas le territoire de Gibraltar, ni Israël celui de la Cisjordanie, ni la Russie le Kosovo, ni l'Inde et le Pakistan le statut du Cachemire, etc. etc. etc.

  • Posté par Giefvan Agathe, mardi 20 septembre 2022, 20:26

    Lire : "la Serbie, soutenue par la Russie"

  • Posté par L Maguy, mardi 20 septembre 2022, 19:56

    On s’en tape des déclarations des états-uniens ils ne font même pas partie de notre continent qu’ils commencent déjà par tenter de combler leurs lacunes chez eux c’est ce que souhaite le peuple de ces régions qui doit compter réellement ce sont eux sans intimidation ou pression qui doivent choisir ce qui est le mieux pour eux. Il faut que leurs droits et leurs choix soient réellement respectés rien à foutre de ce que certains politiques pensent ils ont droit à leur choix

  • Posté par Giefvan Agathe, mardi 20 septembre 2022, 20:40

    M. Bastin, jusqu'en 1921 la Grande-bretagne jugeait de son "intérêt vital" de posséder l'Irlande (comme aujourdhui l'Espagne la Catalogne). So what ? Notons d'ailleurs que la Crimée et l'accès à la Mer Noire a de tout temps été un intérêt vital de la Russie ! On voit bien que ce critère est une entourloupe pour justifier l'injustifiable. En 1918, Bohême, Hongrie, Croatie étaient d'un intérêt vital pour l'Autriche-Hongrie. On a imploré le droit des peuples à disposer d'eux-mêmes. En 1937-38, les Sudeten et l'Autriche ont choisi l'Allemagne. Nul intérêt vital en danger, mais les "démocrates" ont dit "Non non, ça ne compte pas!" En 1945, la Galice, des portions de Hongrie, de Slovaquie, de Roumanie sont devenues soviétiques, c.à.d. *ukrainiennes* ; l'Ouest a dit : Non, ça ne compte pas. Aujourd'hui ils couinent : C'est l'Ukraine historique. En même temps, on chassait les populations allemandes de Silésie, de Dantzig (Gdansk), de Königsberg (Kaliningrad). Leur droit à disposer d'eux-mêmes ? Disparu devant la raison d'état. Et je ne parlerai pas du droit des Juifs à disposer d'eux-mêmes... Encore aujourdhui il y en a qui veulent les jeter à la mer !

  • Posté par Giefvan Agathe, mardi 20 septembre 2022, 20:21

    Merci. M. Bastin, vous confirmez que la Serbie a le droit de s'opposer à la sécession du Kosovo. Ou le Soudan à celle du Sud.

Plus de commentaires

Aussi en Guerre en Ukraine

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une