Accueil Sciences et santé

Le retour de la grippe conjugué au covid, une «twindémie» qui inquiète

Si la grippe avait quasiment disparu des radars grâce aux gestes barrières, elle pourrait revenir en force cet hiver, comme ce fut le cas en Australie. Impossible de le prédire, mais judicieux de prévenir les risques pour les plus vulnérables, qui sont invités à se faire vacciner dès la mi-octobre.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 3 min

L’automne signe le retour des virus saisonniers, comme l’influenza (responsable de la grippe), mais aussi du coronavirus qui, à la faveur des températures en baisse, se propage davantage dès lors que l’on reste à l’intérieur. De l’autre côté du globe, l’Australie sort d’ailleurs de l’hiver et d’une épidémie conjuguée de covid et de grippe, la pire en cinq ans… « L’activité grippale dans l’hémisphère sud peut indiquer ce à quoi il faut s’attendre dans l’hémisphère nord. Or les données en provenance de l’Australie ne sont pas très rassurantes », expose le virologue Marc Van Ranst (KULeuven). Pour la première fois depuis le début de la pandémie de coronavirus, « la grippe est non seulement de retour, mais la saison grippale en Australie a été particulièrement virulente et le nombre de cas de coronavirus est parti en flèche ».

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

8 Commentaires

  • Posté par Ernotte Sébastien, mardi 20 septembre 2022, 23:06

    Une twindemie ! On aura tout lu. La peur selon le soir. "Tres virulente...la pire depuis 5 ans...les infections montent en fleche...les données sont inquiétantes..." Heureusement marc van ranst nous rassure, on peut recevoir du produit pharmaceutique dans les deux bras à la fois. Ouf, on est sauvé. Madame Leurkin, svp, comment pouvez vous encore publier du van ranst (il va falloir convaincre les non vaccinés de manière moins amicale) ??? Interrogez plutot le Pr Rentier et Covidrationnel au prochain article, cela remontera un peu le niveau.

  • Posté par massacry olivier, mercredi 21 septembre 2022, 22:56

    Non Ernotte, si tu veux j'ai plein d'exemples en stock, les injures et vulgarités, sont l'oeuvre des croisés ( je revendique le terme) de mauvaise fois, ceux qui militent pour l'expansion du virus et ses dégats. Allez un peu de lecture: https://theconversation.com/reinfection-will-be-part-of-the-pandemic-for-months-to-come-each-repeat-illness-raises-the-risk-of-long-covid-186733; https://www.forbes.com/sites/williamhaseltine/2022/07/13/more-danger-ahead-with-ba5-covid-19-reinfection-doubles-the-risk-for-death-blood-clots-and-lung-damage/?sh=6d7379193cec; https://www.gavi.org/vaccineswork/new-survey-suggests-reinfection-worsens-long-covid ; https://www.news-medical.net/news/20220920/In-Denmark-Omicron-reinfections-reveal-ineffective-post-COVID-19-immunity.aspx.

  • Posté par Ernotte Sébastien, mercredi 21 septembre 2022, 20:57

    "Les 5 croisés", jolie comparaison monsieur Nicodeme. Mais les fanatiques de la pensée unique de l époque étaient ils si impolis et mal élevés ?

  • Posté par NICODEME CLAUDE, mercredi 21 septembre 2022, 16:38

    Que lis-je Mr Maesen ? Auriez-vous été exclus du forum ? Serait-ce pour avoir enfreint les règles de bonne conduite ? Etonnant car parmi les "croisés" vous n'étiez pas le plus virulent. Ou est-ce un choix délibéré ?

  • Posté par massacry olivier, mercredi 21 septembre 2022, 16:37

    Je me joins à Mr Smyers pour vous exprimer ma joie de vous relire Mr Maesen.

Plus de commentaires

Aussi en Sciences et santé

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs