Accueil Sports Football Diables rouges

Les sponsors des Diables rouges vont boycotter la Coupe du monde au Qatar

Les sponsors des Diables vont boycotter le Mondial qatari en raison de la situation des droits de l’Homme dans le pays.

Temps de lecture: 1 min

Les 14 principaux sponsors des Diables rouges ont pris la décision de boycotter la Coupe du monde 2022, comme le révèle la Gazet van Antwerpen. Une décision évidemment motivée par la situation des droits de l’Homme dans le pays qatari.

Adidas, Besix, BMW, Carrefour, Coca Cola, Connections, Côte d'Or, GLS, Herbalife, ING, Jupiler, Lotto, Proximus et PwC n’inviterons donc aucun client à la prochaine Coupe du monde.

« Nous recevons des questions de personnes qui veulent aller à la Coupe du monde avec nous », a indiqué Jeroen Lissens, responsable de la communication de BMW, à nos confrères néerlandophones. « Dans le passé, nous l’avons fait, mais pas cette fois. Nous soutenons la position de l’Union belge selon laquelle le sport peut être un levier de changement et d’inclusion, mais nous avons décidé de ne pas inviter de clients et nous ne voyagerons pas nous-mêmes. »

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

5 Commentaires

  • Posté par Haegelsteen Philippe, mercredi 21 septembre 2022, 15:11

    Faudra peut être boycotter les rencontres du PSG... Lol, un moment de gêne est vite oublié...

  • Posté par Monsieur Alain, mercredi 21 septembre 2022, 9:34

    Serait-ce du "boycott washing" ? Leur soutien aux équipes en lice et plus particulièrement à la nôtre sera bien omniprésente. Quelques privilégiés ne seront pas invités sur place ? La belle affaire ! Allez, chantez toutes.tous en coeur : "Jupiler, Jupiler, Jupiler, ...., Jupiler, Jupiler, Jupiler ... etccc"

  • Posté par Filleul Stéphane, mercredi 21 septembre 2022, 9:31

    Le Standaard est plus précis sur la question: "Adidas zal omwille van de logistiek wel in Qatar zijn. ‘We zullen als hoofdsponsor van de Rode Duivels en als leverancier van de WK-bal wel zichtbaar zijn tijdens het toernooi’, zegt senior pr-manager Frank Basters."

  • Posté par Filleul Stéphane, mercredi 21 septembre 2022, 9:28

    Ils n'enverront pas d'invités au Qatar. Très bien. Mais vont-ils refuser de cofinancer la compétition de l'équipe nationale ? Refuser les publicités pour leurs produits ? C'est cela qui serait un véritable boycott.

  • Posté par Monsieur Alain, mercredi 21 septembre 2022, 10:44

    C'est bien cela qui seul compte encore aujourd'hui : l'effet d'annonce et les principes de base du marketing : surfer sur l'actualité et se mettre du "bon" côté de celle-ci. C'est aussi valable pour nos "chers politiques". Après, il ne faut pas s'étonner que "les gens" ne croient plus à grand chose ... déjà que les églises sont vides ... peut-être aurons-nous les mosquées en dernier recours ou alors la "grandeur" à la Poutine ?

Aussi en Diables rouges

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

SoSoir Voir les articles de SoSoir VacancesWeb Voir les articles de VacancesWeb