Accueil Opinions Chroniques

«C’est du français!»: C’est {trop} fort! C’est {trop} bien!

Comme les blue-jeans, les mots s’usent quand on s’en sert. Cette usure de la forme et du contenu nous pousse à créer de mots ou des sens nouveaux.

Article réservé aux abonnés
Chroniqueuse Temps de lecture: 5 min

Certains parents sourcillent en entendant leurs ados s’exclamer « C’est trop fort ! » pour exprimer leur enthousiasme (et non pas pour dire que le volume de la musique est excessif…). Cet usage en désespère certains. Il permet à d’autres de garder la langue vivante, apte à exprimer leurs enthousiasmes.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Chroniques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs