Accueil Énergie

Crise énergétique: les musées vont-ils devenir impayables?

La hausse des coûts énergétiques et des salaires étrangle les musées. Les budgets 2023 sont parfois impossibles à tracer. Des réductions horaire – voire de personnel – semblent inévitables.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 4 min

Les musées fédéraux ont tiré le signal d’alarme dès début juillet  : la hausse des prix de l’énergie va manger jusqu’à 30 % des budgets de ces musées (contre 5 à 7 % auparavant), que leurs bâtiments soient forts anciens et leur chauffage peu modulable (Musées royaux d’art et d’histoire), ou ultramodernes avec un très haut standard de conservation des collections (Musée de l’Afrique centrale). Ceci va se solder, au niveau de la politique scientifique, par un dérapage budgétaire de plusieurs millions d’euros.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Fonder Daniel, jeudi 22 septembre 2022, 8:59

    L’hygrométrie a beaucoup d’importance mais on peut baisser notablement la température. Les petits musées locaux doivent s’orienter vers plus de bénévolat …. Difficile avec le clientélisme de ce niveau de pouvoir … Andenne, vous connaissez …

Aussi en Énergie

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs