Accueil Économie Consommation

A Bruxelles, dix restos vont servir «in the dark» pour sensibiliser l’opinion publique et le politique

Pas de four, pas d’ampoules, pas de machines à café. Un mini-festival bruxellois mise sur la créativité en cuisine et en salle pour attirer positivement l’attention sur les difficultés de l’horeca en pleine crise énergétique.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 4 min

Comme tant d’autres activités économiques, l’horeca souffre cruellement de la hausse spectaculaire des prix de l’énergie. Restos et bars sont en effet très dépendants du gaz et de l’électricité pour préparer leurs plats. Une dizaine de restaurants bruxellois ont décidé de ne pas se lamenter et de lancer une action de sensibilisation sur leurs difficultés actuelles à l’attention de l’opinion publique et du monde politique. Programmé du 29 septembre au 2 octobre, leur mini-festival « Bruxelles in the dark » consistera à organiser un service sans allumer les fourneaux, sans utiliser la machine à café… et en laissant les lumières éteintes. Place donc aux chandelles en salle et à la créativité en cuisine !

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

3 Commentaires

  • Posté par Bricourt Noela, mercredi 21 septembre 2022, 19:27

    De toutes les manières nous ne resteront que les "cochons payeurs". La France limite la hausse des prix à 15 % et nous, on paie le prix fort. Même les 200 euros de réduction n'y suffiront pas. Pourquoi une telle différence de traitement ?

  • Posté par Rahman Mehdi, mercredi 21 septembre 2022, 20:53

    Très simple: même si la France a mal géré l'entretien de ses centrales, elle vise que toutes les centrales nucléaires tournent en hiver, cad plus que doubler la production d'électricité. Nous on va la diminuer de 20% en en fermant deux.

  • Posté par Rahman Mehdi, mercredi 21 septembre 2022, 19:16

    Si cet hiver ils se retrouvent vraiment dans le noir, ils vont faire une autre tête. Ici, c'est de la communication et faire parler de leur resto. Qu'ils investissent dans une solution de backup genre batterie ou groupe électrogène. Quand les black out vont commencer, ils seront hors de stock ou hors de prix ou les deux.

Aussi en Consommation

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs