Accueil Guerre en Ukraine

Guerre en Ukraine: les chiffres-clés du conflit

L’invasion russe en Ukraine, lancée le 24 février, a déjà mobilisé des centaines de milliers de soldats, causé des milliers de morts et poussé des millions d’Ukrainiens à l’exil. Voici les bilans chiffrés du conflit.

Temps de lecture: 3 min

Près de sept mois après le début de l’invasion, le conflit continue de faire rage en Ukraine. Voici quelques chiffres afin de faire le point sur la situation.

Victimes militaires et civiles

AFP_32JT8TE-1.retina.jpg

Le ministre russe de la Défense, Sergueï Choïgou, a reconnu mercredi un bilan de 5.937 soldats tués depuis le début de l’offensive russe fin février, un nombre largement en deçà des estimations ukrainiennes et occidentales. Le 29 août, le Pentagone estimait entre 60.000 et 80.000 les pertes russes, blessés inclus. Quant à l’Ukraine, elle assure avoir tué 55.110 soldats ennemis.

Kiev admettait par ailleurs avoir perdu de son côté près de 9.000 militaires, le 22 août.

Quant aux victimes civiles, l’ONU en recense au moins 5.916 au 18 septembre, dont une large majorité causée par l’utilisation d’armes explosives à déflagration employées dans des zones densément peuplées. Mais les Nations unies préviennent que le bilan réel est vraisemblablement beaucoup plus lourd.

Réfugiés

Au 20 septembre, 7,4 millions d’Ukrainiens étaient réfugiés dans d’autres pays européens, selon les chiffres du Haut Commissariat aux réfugiés de l’ONU (HCR). Parmi eux, la plupart sont en Russie (2,6 millions), en Pologne (1,4 million) et en Allemagne (1 million).

Par ailleurs, près de 7 millions de personnes sont déplacées à l’intérieur de l’Ukraine, selon le HCR.

Forces en présence

CONFLIT-RUSSIE-UKRAINE-ARMEE

Le président russe Vladimir Poutine a ordonné mercredi une mobilisation partielle, qui concerne 300.000 réservistes selon Sergueï Choïgou. Le ministre russe de la Défense a précisé que ces effectifs correspondaient à « un peu plus de 1 % » du nombre de personnes mobilisables dans le pays, estimé à quelque 25 millions.

L’armée russe revendique 1 million de combattants, un total que Poutine compte accroître à 1,15 million en janvier prochain. Mais les Etats-Unis estiment que l’armée russe a des problèmes de recrutement et ne comptait que 850.000 soldats, dont 300.000 troupes au sol, avant la guerre en Ukraine. Il n’existe pas de chiffres officiels des troupes russes déployées en Ukraine, mais selon les estimations occidentales, quelque 150.000 à 200.000 soldats russes étaient déployés aux frontières de l’Ukraine avant l’invasion.

Selon Janes, un cabinet londonien spécialisé dans la défense et le renseignement, en tout, 220.000 militaires russes ont combattu en Ukraine, en incluant les rotations. Selon un autre institut londonien, l’IISS, 120.000 troupes russes sont déployées à un instant T en Ukraine, dont 100.000 hors Crimée. Mais d’autres troupes combattent aux côtés de l’armée russe, comme celles du groupe paramilitaire Wagner ou des séparatistes prorusses.

De son côté, l’armée ukrainienne, qui était forte de 170.000 soldats d’active et de 100.000 réservistes au début de la guerre le 24 février, s’est étoffée pour atteindre 300.000 à 350.000 militaires, affirmait début août une source militaire ayant requis l’anonymat.

Aide à l’Ukraine

Les alliés de l’Ukraine avaient promis au 3 août dernier plus de 84 milliards d’euros d’aide, dont 44,5 milliards d’euros par les seuls Etats-Unis, selon des données compilées par l’Institut d’économie mondiale de Kiel (IfW).

Sur ces 84 milliards, 38,5 milliards concernaient de l’aide militaire au sens large, parmi lesquels 16,2 milliards d’euros de transferts d’armes. Mais seulement la moitié des armes promises (8,2 milliards d’euros) avaient effectivement été livrées.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Guerre en Ukraine

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une