Accueil Économie Finances

Le budget fédéral plonge dans le rouge: trois milliards de déficit supplémentaires en trois mois

Le Comité d’experts du gouvernement vient d’actualiser ses chiffres. Ils sont plombés par les lourdes dépenses pour soutenir les citoyens et entreprises frappés par la hausse des prix de l’énergie. La confection du budget 2023 s’annonce délicate. Dans l’opposition, la N-VA noircit le tableau.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

La crise de l’énergie pèse lourdement sur le budget fédéral. Le Comité de monitoring vient d’actualiser ses chiffres. Selon les évaluations provisoires de ce groupe d’experts, que nous avons pu consulter, et qui doivent encore être affinées, le déficit atteint désormais 23,14 milliards pour 2023, soit 4 % du produit intérieur brut. Lors de la dernière évaluation, qui date de juillet, il était contenu à 20 milliards.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

28 Commentaires

  • Posté par Detez Olivier, vendredi 23 septembre 2022, 12:54

    C'est un cercle vicieux car les aides octroyées aux citoyens sont financées par les citoyens, d'une façon ou l'autre c'est toujours le citoyen qui supporte le plus la facture finale sur ses épaules. Dans la situation actuelle seules une baisse majeure des prix de l'énergie et matières premières pourraient réellement arranger les choses ou une taxation (illusoire) des sur-profits réalisés par certains acteurs , tout le reste n'est que l'illusion de venir en aide au citoyen car ce dernier financera toujours d'une façon indirecte à moyen et long terme l'aide qu'il aura reçue...

  • Posté par Lefèvre Philippe, vendredi 23 septembre 2022, 0:33

    L'économie US va très bien. Le dollar écrase l'euro. Les usines d'armement tournent à plein régime. Le gaz aux USA est 10 fois moins cher qu'en Europe. Les produits pétroliers sont peu chers et abondants. Il nous faudrait des dirigeants politiques efficaces comme ceux des Américains. Il parait même qu'ils sont capables de vendre de mauvais avions de combat aux Européens qui en produisent de bons.

  • Posté par Bouko Christian, vendredi 23 septembre 2022, 1:56

    Le dollar écrase l'euro ? 1 dollar = 1,016 € !

  • Posté par eric biltiau, vendredi 23 septembre 2022, 0:14

    Et en plus des 3 milliards, on peut rajouter les 250 000 euros de dépenses pour les cabines vitrées des accusés qui vont être démontées ...,pfffffff.

  • Posté par Marlier Jacques, jeudi 22 septembre 2022, 23:57

    "Il suffit de", "il suffit de"! Je crois que la plupart d'entre nous ne réalisent pas que pour le moment, nous menons deux guerres, tout aussi indispensables, hélas!: l'une contre la Russie de Poutine, l'autre contre la dégradation du climat et de la biodiversité. Faudra-t-il que de vraies bombes finissent par nous tomber sur la tête ou que les catastrophes climatiques continuent à s'aggraver et à se multiplier pour que tant les politiques que les citoyens accélèrent et multiplient encore les bonnes initiatives actuelles? car, non!, tout n'est pas mauvais. Il est vrai que cela ne va pas encore assez vite, ni assez fort, mais cela va dans la bonne direction: hausse de la taxation des plus riches, renforcement de la protection des faibles, diminution des dépenses inutiles. Un exemple? Seule la Belgique éclairait fortement ses autoroutes dans le monde: faudrait-il vraiment organiser des études pour vérifier si l'ADN des Belges leur permet ou non de résister comme les personnes d'autre nationalité en fonction, par exemple, de la taille de leurs oreilles ou de leur avant-bras gauche, de leur couleur de peau, du volume moyen de leurs seins ou de leurs testicules? Il faut tout à la fois économiser à fond l'énergie et améliorer fortement la répartition des richesses. A ce sujet, que les plus égoïstes (ou les plus inconscients!) d'entre nous se disent que la pauvreté finit toujours par coûter très cher, elle aussi.

Plus de commentaires

Aussi en Finances

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs