Accueil Guerre en Ukraine

Guerre en Ukraine: la chasse à de nouvelles sanctions européennes contre la Russie est ouverte

La présidente de la Commission européenne a déjà éventé quelques pistes. Les jours à venir diront si l’unanimité des Vingt-Sept pourra être rassemblée autour de ce programme. La Russie, violemment critiquée à l’ONU après les annonces de mercredi, s’est défendue jeudi lors d’une réunion du Conseil de sécurité. Mais n’a convaincu personne.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 5 min

C’est reparti pour un tour. La saga du « sixième paquet » de sanctions européennes, contre le pétrole du Kremlin, avait mis un bon mois pour aboutir, entre l’annonce et la décision, le temps de négocier des exemptions pour la Hongrie du Premier ministre illibéral Orban et d’autres. Le septième s’était limité à renforcer la mise en œuvre des mesures existantes. Le « travail est en cours » pour préparer le huitième, confirme-t-on jeudi dans les institutions européennes, au lendemain du discours jusqu’au-boutiste prononcé par le président russe.

Comme en mai pour le pétrole, la présidente de la Commission européenne a déjà éventé quelques pistes. Ursula von der Leyen a vendu la mèche dans le cadre d’un entretien à… CNN, à New York, où se déroule l’assemblée générale annuelle de l’ONU.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

22 Commentaires

  • Posté par Retine Marc, dimanche 25 septembre 2022, 14:35

    Larof, à part au Muppet Show, ta carrière est finie... Combien as-tu sur tes comptes "Suisses et Paradisiaques"? Beaucoup sans doute, Mais attention, on pourrait les annexer par une "opération spéciale"!

  • Posté par Joute Dodo, samedi 24 septembre 2022, 20:17

    N'empêche, en quittant l'hémicycle des Nations Unies (pas mentionné ici), lavrov fait preuve d'infiniment moins de courage que ce qu'il demande avec ses complices aux soldats russe. Qui, eux, y laisseront certainement leur santé et peut-être leur vie.

  • Posté par STORDIAU Pierre, samedi 24 septembre 2022, 12:13

    Puisque TOUT le MONDE désapprouve l'invasion Russe et les nouvelles escalades (Mobilisation des 300.000 soldats ; referendum illégal) ... c'est le monde ENTIER qui devrait infliger des sanctions à l'état AGRESSEUR RUSSE ! Point barre.

  • Posté par STORDIAU Pierre, dimanche 25 septembre 2022, 0:45

    Ah! Oui Monsieur Joute Dodo ? 1) Déclaration Chinoise " Il faut RESPECTER l'intégrité territoriale des frontière" . 2) Le premier Indien MOHDI déclare à Poutine " Il faut arrêter la guerre" ! 3) Le Pdt ERDOGAN déclare " le referendum est ILLÉGAL" ! 4) Suite à la montée des 300.000 réserviste Russe, l'Africain Macky Sall déclare "Je demande la DÉSESCALADE " et 5) la Corée du Nord déclare NE PAS vendre des armes à la Russie ! Vous feriez mieux de SUIVRE l'actualité plutôt que de rêvasser !

  • Posté par Joute Dodo, samedi 24 septembre 2022, 20:07

    Tout le monde ne désapprouve pas l'invasion russe! Beaucoup de pays africains, l'Inde, la Chine, l'Afrique du Sud, certains pays d'amérique latine, une bonne part des pays arabes entre autres, ne désapprouvent pas l'invasion russe. Car les ordures du gouvernement russe ouvrent la voie à de très nombreux psychopathes à la tête d'autre pays, qui se voient déjà envahir tous leurs voisins et devenir empereur d'Afrique, d'Asie ou d'Amérique du sud. La folie règne sur le monde depuis poutine.

Plus de commentaires

Aussi en Guerre en Ukraine

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs