Accueil Procès des attentats de Bruxelles

Attentats de Bruxelles: le risque d’un report du procès se confirme sur fond de «crise des box»

Le SPF Justice assure ne pas être en mesure de réaménager le box des accusés pour l’échéance du 10 octobre, date du tirage au sort du jury. Même si cela n’a pas été annoncé formellement, le procès semble voué à commencer avec du retard.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 4 min

Le programme de l’audience qui s’est tenue ce matin au Justitia n’avait a priori rien de spectaculaire. Comme prévu, la présidente Laurence Massart s’est, dans un premier temps, attachée à passer en revue la liste des 372 témoins qui seront entendus au long du procès, arrêtée par ses soins. Une liste sans grandes surprises. Mais c’est une autre annonce, faisant l’effet d’un coup de tonnerre, qui a capté toute l’attention.

Sur le coup de 10h, le procureur fédéral Bernard Michel a expressément demandé à Laurence Massart de prendre connaissance d’un courrier envoyé mercredi soir par le SPF Justice, que la magistrate n’avait visiblement pas encore eu le temps de lire. A l’issue d’une suspension d’audience lui permettant d’arpenter le document, la présidente a pu confirmer une crainte alors déjà présente dans tous les esprits.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

10 Commentaires

  • Posté par Dechamps Pascal, mercredi 28 septembre 2022, 20:40

    La Cour a dit le droit, on s'applique et on fait. Monsieur Hennart était parfait sur les antennes radio.

  • Posté par Dubois Raymond, lundi 26 septembre 2022, 17:04

    Une excuse ,,???

  • Posté par cordier laurent, vendredi 23 septembre 2022, 12:52

    Autant de temps pour démonter quelques malheureux box ! A qui a-t-on donné le chantier ? C'est un peu comme les routes, lorsqu'un chantier commence, on en a pour plusieurs mois voire années. Pendant ce temps, c'est le contribuable (stress, accidents, obligation d'arranger ses horaires) et l'économie du pays (lorsque le transport est touché, c'est l'ensemble des entreprises qui qui en dépendent qui l'est également) qui paient la note. Vraiment préoccupant de cette lenteur incompréhensible dès qu'il s'agit de travaux commandés par les autorités publiques !

  • Posté par Moriaux Raymond, vendredi 23 septembre 2022, 11:46

    En tout cas, les +/- jeunes avocates sur la photo ont l'air de trouver tout ceci fort distrayant ... Et, hors de propos, les cheveux longs, ça fait partie de l'uniforme pour les femmes en noir et blanc ? Très seyant, ceci dit.

  • Posté par Moriaux Raymond, aujourd'hui 12:38

    Deschamps. Bien essayé... Mais, ici aussi, nous trouvons des castes avec leurs codes de conformité à certaines normes. Et donc, avec leurs exclusions ... Pas la peine d'établir des comparaisons sans aucune pertinence.

Plus de commentaires

Aussi en Procès des attentats de Bruxelles

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs