Accueil Économie Finances

Salaires des Belges: le handicap salarial de la Belgique va encore se creuser

Le CCE, Conseil central de l’Economie, a publié ses nouvelles prévisions concernant le salaire des Belges.

Temps de lecture: 2 min

De nouvelles prévisions du Conseil central de l’Économie (CCE), dont l’Echo a pu prendre connaissance, suggèrent qu’entre 2020 et 2024, les salaires belges pourraient avoir augmenté de 4,6 % de plus que dans les pays voisins.

Début septembre, le CCE avait fait état pour l’année 2022 d’un accroissement de l’écart salarial de l’ordre de 1,9 % entre la Belgique, où l’indexation automatique des salaires est de mise, et ses trois principaux voisins que sont l’Allemagne, les Pays-Bas et la France. Mais cet été, on s’est éloigné du scénario d’un reflux de l’inflation prédit par certains. En conséquence, il a été demandé au CCE de mettre à jour le plus régulièrement possible ses estimations.

Selon ses dernières prévisions, le Bureau du plan table désormais sur une augmentation des prix à la consommation de 9,4 % en 2022 et de 6,5 % en 2023. Intégrant ces nouveaux paramètres, le CCE a établi de nouveaux calculs. Ainsi, en 2023, le coût horaire du travail en Belgique augmenterait de 3,1 % contre 1,3 % dans les pays limitrophes. Et encore de 1,3 % contre 0,4 % en 2024. Au total, sur la période 2020-2024, calcule le CCE, le handicap salarial de la Belgique pourrait donc s’accroître de 4,6 %.

Ces chiffres peuvent encore évoluer, en fonction du contexte économique, mais aussi des négociations salariales en cours ou à venir dans les pays voisins. Mais c’est peu dire qu’ils inquiètent les chefs d’entreprises belges.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

9 Commentaires

  • Posté par Patric Stun, vendredi 23 septembre 2022, 12:45

    Article malhonnête qui ne présente que la moitié des choses.

  • Posté par P. David, vendredi 23 septembre 2022, 12:43

    Pour parler de handicap salarial, faut forcément déjà avoir un cerveau bien handicapé par l'idéologie libérale. Pour un travailleur lambda, le "handicap salarial" est une petite garantie de maintien du niveau de vie. Qui plus est, cela fait tourner les commerces et donc, maintient l'emploi.

  • Posté par collin liliane, vendredi 23 septembre 2022, 14:43

    Cela ne sert à rien, pour la toute simple raison que tout le monde étant augmenté, le prix de tous les biens et services augmente lui aussi par ricochet. Si le salaire des employés de votre supermarché, des transporteurs qui le fournissent, du personnel qui l'entretient ... augmente, il vous faudra dépenser davantage pour faire vos achats. L'indexation automatique des salaires donne plus d'argent pour finalement payer tout plus cher et ne sert donc à rien. Et de plus, elle nous obligera à payer en plus ses conséquences: inflation et baisse de concurrence.

  • Posté par Jeanine Delhait, vendredi 23 septembre 2022, 8:14

    se que je retire de l'article est qu'en Belgique il y a une perte du pouvoir d'achat et qu'ailleurs les gens s'appauvrisses d'avantage qu'en Belgique. A partir du moment que la comparaison n'inclue pas le vrai cout de la vie dans chaque pays pour pondérer les résultats, est sage de conclure si vite ? il serait aussi intéressant de savoir où les multinationales font le plus de profits sur un même panier de produits (comparer les prix de vente des mêmes produits dans les 27 pays européens ou le monde)

  • Posté par Lietard Rudy, vendredi 23 septembre 2022, 8:36

    Cela est très difficile de dire que les citoyens (nes) d'un pays ont un pouvoir d'achat supérieur à un autre vu que tous les pays sont taxés différement, idem pour le prix des assurances. Les autres pays ont-ils une sécurité sociale avantageuse comme la nôtre, des allocations de chômage élevées et illimitées dans le temps, idem pour les allocations familiales ??

Plus de commentaires

Aussi en Finances

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Retrouvez l'information financière complète

L'information financière