Accueil Monde Europe

Elections législatives en Italie: un scrutin boudé par la communauté italienne de Belgique

Entre grandes attentes et démobilisation générale, les ressortissants italiens à l’étranger avaient jusqu’au 22 septembre pour élire leurs futurs députés et sénateurs.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 5 min

J’ai voté Azione car ce sont les seuls qui ont une idée de ce qu’ils font. Même si leur campagne a été chaotique en Italie, ici, elle a été inexistante. » Etudiante de 23 ans, Elizabetta s’est installée à Bruxelles l’année dernière, où elle y étudie les relations internationales, en Master à l’ULB. C’est dans un café du centre-ville, autour d’un ristretto corsé, que la jeune femme témoigne de la faible mobilisation de la communauté italienne de Belgique pour les élections législatives. « En Belgique, il me semble que la campagne a été assez calme, tiède », abonde Marco Martiniello (Université de Liège), directeur de recherche au FNRS (Fonds national de la recherche scientifique). Un « fatalisme politique » selon le spécialiste.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Europe

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs