Accueil Société

Manque de places en crèches: les parents qui travaillent demandent la priorité

Quelque 5.200 places seront créées dans les quatre ans et le statut salarié sera proposé à toutes les accueillantes conventionnées. En attendant, les parents sont sous pression. Ceux qui travaillent demandent une priorité.

Article réservé aux abonnés
Journaliste de la cellule wallonne Temps de lecture: 5 min

On a l’impression qu’il n’y a pas une semaine où notre enfant est gardé cinq jours sur cinq. Certes, le réseau flamand est plus touffu à Bruxelles, mais il est confronté à un manque de personnel criant. On nous prévient parfois à 21 h qu’on ne doit pas venir le lendemain. Quand on travaille, c’est très compliqué de vivre ces situations. »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

15 Commentaires

  • Posté par Vanloo , samedi 24 septembre 2022, 19:24

    C'est une priorité normale. Arrêtons une fois pour toute avec ces belles théories de la pseudo égalité des chances

  • Posté par S M, samedi 24 septembre 2022, 14:50

    Et c'est encore une Ecolo qui demande que les parents qui travaillent ne soient pas prioritaires ! C'est vrai aussi que si les parents qui travaillent ou cherchent REELLEMENT un emploi doivent chômer par manque de place dans les crèches, ça va faire plein de mixité sociale dans les files du Forem. La bêtise infinie qui sépare les deux oreilles de la ministre m'effraie...

  • Posté par Bruynseels René, samedi 24 septembre 2022, 14:14

    Il est inconvenant d'opposer travailleurs et chômeurs, mais si chacun à droit au service d'une crèche, alors il convient que l'état organise une offre suffisante pour répondre à la demande et favorise la formation de puéricultrice. En attendant, il me semble normal que celles et ceux qui travaillent soient prioritaires.

  • Posté par Bricourt Noela, samedi 24 septembre 2022, 10:46

    J'oubliais que ceux qui travaillent sont des privilégiés...

  • Posté par Bricourt Noela, samedi 24 septembre 2022, 10:44

    L'ONE se plante complètement.

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs