Accueil Société Régions Bruxelles

Crise énergétique: «On chauffera quand on n’aura vraiment plus le choix»

A Schaerbeek, l’explosion des factures énergétiques engendre inquiétude, honte ou colère et fait trembler les commerçants et habitants qui tentent vaille que vaille de faire face au pire.

Article réservé aux abonnés
Journaliste service Bruxelles Temps de lecture: 12 min

Je veux bien témoigner mais sans nom et sans photo. Parce que j’ai honte ».

Les mots sont éloquents, à l’instar de l’inquiétude taraudant Maria, appelons-la comme cela, qui, comme beaucoup d’autres en ce matin de début de semaine, n’a eu d’autre choix que de pousser la porte du service énergie du CPAS de Schaerbeek. Pour demander de l’aide. Entre ses mains, l’objet de tous ses soucis, un bout de papier mentionnant le décompte annuel de sa consommation de gaz et d’électricité. Dont coût : 2.300 euros. « Mon mari et moi avons toujours travaillé, je n’ai jamais été au chômage ou n’ai demandé de l’aide de ma vie, j’ai un salaire correct et toutes mes factures sont payées en temps et en heure. Mais là, je n’y arriverai pas ».

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Bruxelles

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs