Accueil Sports Coupe du monde Les Diables rouges

Diables rouges: les belles promesses d’Amadou Onana contre les Pays-Bas

Malgré la défaite, malgré une défense néerlandaise regroupée, le médian d’Everton a fait parler son physique et sa hargne au milieu de terrain.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Ses quarante-cinq premières minutes avec les Diables rouges, Amadou Onana les avait accueillies avec une certaine amertume, la même que dégage une orange sur le point de virer au bleu. Remplacer Hans Vanaken face aux Pays-Bas, lors de la première journée de cette Nations League, dans une rencontre mal embarquée, ne lui avait pas rendu service. Avec lui sur le terrain, la Belgique avait sombré en encaissant trois buts en moins de quinze minutes. Au mauvais endroit, au mauvais moment, mais Amadou Onana avait pourtant montré de belles choses, sans que cela ne lui permette de retenter sa chance contre la Pologne et le pays de Galles, dans les jours de juin qui ont suivi, puisqu’il avait dû quitter le groupe sur blessure.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Diables rouges

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs