Accueil Monde Europe

Russie: une fusillade fait au moins 15 morts dans une école

L’auteur de la fusillade s’est suicidé. Parmi les victimes se trouvent onze enfants. 24 autres personnes ont été blessées, dont 22 mineurs.

Temps de lecture: 3 min

Au moins 15 personnes ont été tuées dont onze enfants au cours d’une fusillade dans une école d’Ijevsk, dans le centre de la Russie, a annoncé lundi le Comité d’enquête de Russie, selon lequel l’assaillant s’est suicidé. Vingt-quatre personnes ont été blessées dont 22 mineurs d’âge, selon l’agence Tass.

Le suspect, identifié comme un ancien étudiant de l’école, aujourd’hui âgé de 34 ans, pourrait appartenir à une organisation néo-fasciste. Il portait un pull «noir à la symbolique nazie et une cagoule», ont ajouté les enquêteurs. L’auteur était en outre suivi dans un hôpital psychiatrique.

Ce que l’on sait

Le suspect portait un pull «noir à la symbolique nazie et une cagoule», a ajouté la même source, précisant que «son identité est en train d’être établie». Les enquêteurs ont également publié une vidéo montrant le corps d’un individu allongé sur le sol, du sang autour du crâne et vêtu d’un pull noir sur lequel figurait un croix gammée rouge.

Un peu plus tôt, le ministère russe de l’Intérieur avait évoqué six victimes et 20 blessés. «Les policiers ont retrouvé le corps de l’homme qui a ouvert le feu. Selon nos informations, il s’est suicidé», a-t-il ajouté.

Le site de l’établissement scolaire indique qu’il compte près de mille élèves et 80 enseignants.

Les faits se sont déroulés dans la matinée dans cette ville juste à l’ouest du massif de l’Oural, chaîne montagneuse qui sépare la Russie européenne et asiatique. Cette cité abrite toujours les usines fabriquant les fusils d’assaut Kalachnikov.

Selon M. Bretchalov, «une personne non-identifiée est entrée dans l’école» avant de «tuer le garde» et d’ouvrir le feu à l’intérieur de l’école. «L’évacuation est terminée» et «l’ensemble du périmètre est bouclé», avait-il assuré dans sa vidéo, précisant que la Garde nationale russe, les services de sécurité du FSB et «les autorités en charge de l’enquête» étaient déjà sur place.

Selon le ministère de la Santé, «14 équipes d’ambulanciers» sont aussi sur le site et «un groupe de médecins» doit se rendre prochainement à Ijevsk «pour aider les victimes». Une enquête pour «meurtre» et «port illégal d’armes» a été rapidement ouverte et transférée au Comité d’enquête de Russie, le principal organe d’investigation du pays.

Poutine réagit

Le président russe Vladimir Poutine a dénoncé lundi un «acte de terroriste inhumain» après une fusillade dans une école dans le centre de la Russie qui a fait au moins 13 morts dont sept enfants.

«Le président pleure profondément la mort de personnes et d’enfants dans cette école où un attentat terroriste a été perpétré», a indiqué à la presse le porte-parole du Kremlin Dmitri Peskov, alors que l’assaillant, encore non identifié, portait une croix gammée nazie sur la poitrine.

«Le président souhaite la guérison aux blessés de cet attentat inhumain», a ajouté le Kremlin.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

18 Commentaires

  • Posté par L. Jean-Christophe, lundi 26 septembre 2022, 16:40

    C'est une bien triste nouvelle et mes pensées vont aux proches et aux parents de ces innocents assassinés lâchement. Quand au tueur, porteur de vêtements noirs et d'une croix gammée rouge, il est bienvenu qu'ils soit mort comme ça il ne parlera pas... Pour ma part, mais je peux me tromper, cette histoire sent à plein nez la manipulation d'état comme certains états ont l'habitude de faire pour faire pencher l'opinion publique dans le sens de la doctrine d'état. Les USA ne sont pas en reste avec, entre autre, l'invasion de l'Irak. Pour autant, ceci n'excuse pas cela... Pauvres familles qui voient disparaître ce qu'ils ont de plus précieux dans la vie. Honte à celui (quel qu'il soit) qui a ourdi ce massacre honteux...

  • Posté par Grulois Stanislas, lundi 26 septembre 2022, 18:09

    Le tueur serait un ancien élève de cette école.

  • Posté par Smyers Jean-pierre, lundi 26 septembre 2022, 15:19

    Il ne me semble pas que Putin ait autant de commisération pour les enfants victimes de la guerre en Ukraine.

  • Posté par ~ AJD, lundi 26 septembre 2022, 13:53

    Le suspect portait un pull « noir à la symbolique nazie et une cagoule » ==> non mais c'est gros comme un camion hein... super red flag.

  • Posté par Cornelis Michel, lundi 26 septembre 2022, 13:53

    Et le terrorisme de l'armée russe sur les écoles ukrainienne, celui-là c'est OK ?

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Europe

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une