Accueil Culture Arts plastiques

Dominiq Fournal, magicien de la matière et de la lumière

Ses œuvres sont le miroir dépoli, flou et lumineux de paysages et de remous intérieurs.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Né au Congo en 1956, directeur fraîchement retraité de l’Ecole des Beaux-Arts de Wavre, Dominiq Fournal n’est pas un peintre abstrait à proprement parler mais un magicien de la matière et de la lumière. Un long palmarès d’expositions le précède, confortant ceux qui le suivent depuis longtemps dans la certitude d’avoir à faire, avant tout, à un poète curieux de recueillir et de perpétuer dans ses toiles ce qu’on pourrait appeler le poudroiement des émotions, l’écume des choses, ce qui leur survit.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Arts plastiques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs