Accueil Monde France

France: nouvelle arnaque à la vignette «Crit’air», comment ne pas se faire avoir

La vignette certifiant la qualité de l’air fait l’objet de plusieurs arnaques qui peuvent vous coûter très cher. On fait le point.

Temps de lecture: 2 min

Une nouvelle arnaque à la vignette Crit’air a été démasquée.

Vous avez peut-être reçu un SMS ou un mail vous incitant à commander la vignette crit’air. Selon La Voix du Nord, le message renvoie vers un site qui reproduit exactement le look de la plateforme officielle : https://www.certificat-air.gouv.fr/. L’escroquerie va même jusqu’à inclure de véritables liens de redirection vers des pages du service public pour tromper les victimes, notent nos confrères de Numerama. Bref, cette arnaque est particulièrement bien pensée.

Ces campagnes d’hammeçonnage ou phishing à base de vignette Crit’air sont fréquentes. Quand vous cliquez, vous arrivez sur un site où l’on vous demande de renseigner vos coordonnées bancaires. Avec pour justification de simplifier les démarches et faire gagner du temps, certains sites font payer jusqu’à 60 euros.

Certains sites, au contraire, mettent en avant des prix plus bas que le tarif officiel. Sauf que vous allez vous retrouver sans vignette ou avec une vignette non valable et que les fraudeurs auront vos coordonnées bancaires...

Comment ne pas se faire avoir ?

D’abord, le site Crit’air du gouvernement n’envoie jamais de SMS. Donc en cas de réception d’un SMS avec un lien cliquable, ne cliquez pas. Ensuite, vu la façon dont les escrocs reproduisent le site du Ministère, le seul procédé permettant de différencier le vrai site des faux est l’url : www.certificat-air.gouv.fr

Pour rappel, le site officiel de la vignette vous fait payer 3,11€ et 0,59€ d’affranchissement, tout autre prix n’est pas le bon.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en France

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une