Accueil Guerre en Ukraine

Guerre en Ukraine: le président kazakh, allié de Poutine, va protéger les Russes fuyant la mobilisation

Kassym-Jomart Tokaïev, le président kazakh allié de Moscou, compte protéger les Russes fuyant la mobilisation.

Temps de lecture: 1 min

Le président kazakh a assuré mardi que son pays protégera les Russes qui fuient vers le Kazakhstan pour échapper à la mobilisation militaire en cours pour envoyer des renforts combattre en Ukraine.

« Ces derniers jours, beaucoup de gens viennent chez nous de Russie. La plupart sont obligés de partir à cause d’une situation sans issue », a déclaré Kassym-Jomart Tokaïev, selon les agences de presse russes. « Nous devons nous occuper d’eux, assurer leur sécurité », a ajouté cet allié de Moscou, mais qui a pris ses distances avec le Kremlin depuis l’offensive russe en Ukraine.

À lire aussi La «mobilisation partielle» en Russie: entre désorganisation et contestation

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

7 Commentaires

  • Posté par Raspe Eric, mardi 27 septembre 2022, 13:24

    Et les "zozos" de prétendre que poupou n'est pas isolé.

  • Posté par Caver Jean, mardi 27 septembre 2022, 10:27

    Ce qyui est "amusant" c'est que les conscrits ne sont généralement pas des Russes. Non content de'envahir un pays souverain et de faire massacrer ses populations, il pratique, en plus, une politique raciale sur son propre territoire. On envoie au casse-pipe, non des Russes de Moscou ou de Saint Petersbourg mais des Iakouts, des Daghestanais ou des Tatars. Ainsi en Crimée, alors que les Tatars ne représentent que 14% de la population, ils sont 90% des mobilisés ! Bref, des minorités "inférieures" à la race du dominateur mais aussi quelques pauvres russes qui n'ont pas d'argent pour soudoyer les recruteurs et échapper ainsi à la conscription. Elle est belle la Russie de Poutler ! Et ça se permet de traîter les autres de "nazis" !

  • Posté par Moritz Montanez, mardi 27 septembre 2022, 10:13

    Il sera bien inspiré de ne jamais prendre un escalier mais l'ascenseur, et s'il doit être hospitalisé, de ne pas choisir une chambre trop en hauteur...

  • Posté par Maesen Jean-Luc, mardi 27 septembre 2022, 11:52

    Il est particulièrement vrai (paraît-il) Mme Collin, que les croisières en Mer Caspienne ou en Mer d'Aral présentent un charme certain, mais aussi un niveau de létalité au dessus de la moyenne...

  • Posté par collin liliane, mardi 27 septembre 2022, 10:20

    ... et de ne pas aller faire une balade en mer.

Plus de commentaires

Aussi en Guerre en Ukraine

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une