Accueil Monde Union européenne

David Van Reybrouck: «Les Hollandais ont été meilleurs en colonisation, et les Belges en décolonisation»

Avec « Revolusi », David Van Reybrouck livre une fresque époustouflante consacrée à l’Indonésie. On y passe d’un colonialisme purement capitaliste à une indépendance conquise de haute lutte. Et qui va bouleverser les équilibres planétaires.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 7 min

Le dernier livre de David Van Reybrouck, Revolusi, l’Indonésie et la naissance du monde moderne, vient de sortir en français. Un ouvrage magistral qui se lit comme un thriller…

Vous avez travaillé sur le Congo puis l’Indonésie, deux pays qui ont été colonisés parce que regorgeant de richesses naturelles. La colonisation belge et celle menée par les Pays-Bas sont-elles, à ce propos, comparables ?

La colonisation du Congo, son exploitation, était essentiellement axée sur la géologie dans un territoire concentré, le Katanga, à cause de ses ressources minières. La présence hollandaise était très différente, beaucoup plus éparpillée à travers l’archipel   : elle était axée avant tout sur les produits agricoles.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Union Européenne

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs