Accueil Immo

Est-il risqué de contracter un crédit hypothécaire?

En cette période de grande instabilité où de nombreux voyants sont au rouge, nombreux sont ceux qui se posent des questions au moment de financer l’acquisition ou la rénovation d’un bien.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Par les temps troublés que nous vivons, il y a lieu de se demander quels sont les éléments à prendre en compte avant de contracter un emprunt immobilier. Directeur chez Febelfin et secrétaire général de l’UPC (Union professionnelle du Crédit), Ivo Van Bulck a tenté d’y répondre à Realty : « La circulaire de la Banque nationale de Belgique 2019-27 est très importante. Cette circulaire suit le portefeuille des banques en ce qui concerne les montants empruntés par rapport à la valeur des maisons. Pour un prêt destiné à un bien occupé par son propriétaire qui est primo-acquéreur, le montant du crédit accordé par rapport à la valeur du bien (« Loan To Value » ou LTV, NDLR) ne peut normalement dépasser les 90 %. Toutefois, une marge de tolérance est prévue : dans 35 % des cas, ce LTV peut se situer entre 90 % et 100 %, dont 5 % peut même dépasser les 100 %. »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Immo

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs