Accueil Guerre en Ukraine

L’Union européenne divisée sur l’accueil des Russes fuyant leur pays

En une semaine, 66.000 Russes sont entrés sur le territoire de l’Union européenne. Certains Etats membres ont déjà durci les conditions d’entrée et annoncent qu’ils leur refuseront l’asile.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 3 min

Soixante-six mille Russes ont pris le chemin de l’Union européenne (UE) la semaine dernière, une augmentation de 30 % par rapport à la précédente, selon Frontex. Depuis l’appel à la mobilisation lancé, mercredi dernier, par Vladimir Poutine, 30.000 de ses compatriotes sont arrivés en Finlande, près de 10.000 en Estonie. La plupart d’entre eux, précise l’agence européenne chargée du contrôle des frontières, possèdent un visa ou la double nationalité. Au 1er septembre, selon les chiffres communiqués par la Commission, 963.000 Russes étaient titulaires d’un visa en cours de validité pour l’espace Schengen. Les autorités géorgiennes enregistrent pour leur part 10.000 arrivées quotidiennes de citoyens russes, depuis le 21 septembre.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

3 Commentaires

  • Posté par BEKE Eric, mercredi 28 septembre 2022, 11:55

    L'Estonie estime avoir déjà trop de russophones et l'Allemagne cherche de la main d'œuvre...

  • Posté par Bastin Eric, mercredi 28 septembre 2022, 10:06

    261.000 Russes auraient déjà quitté leur pays suite à l'annonce de la mobilisation "partielle". Source : le FSB (!), d'après Vincent Hervouët sur CNews hier, qui voit dans cette communication étonnante de la part du FSB un signe de tensions probables dans les hautes sphères du pouvoir à Moscou.

  • Posté par HERMAN Romuald, mercredi 28 septembre 2022, 9:40

    Le Grand (coûteux et inutile) Brol européen dans toute sa splendeur…

Aussi en Guerre en Ukraine

De Croo: «Cette guerre se réglera sur le terrain, la victoire de l’Ukraine devra être militaire»

En visite en Ukraine – avec Hadja Lahbib, ministre des Affaires étrangères –, Alexander De Croo nous adresse ce message catégorique sur l’issue, la seule possible à son sens, de la guerre et de l’agression russe : il n’y a pas de voie diplomatique, Vladimir Poutine n’est pas un interlocuteur, on se heurte à un « mur », la solution passe par le champ de bataille…

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs