Accueil Guerre en Ukraine

Le simulacre de «référendum» organisé par l’occupant russe en Ukraine était bien une farce: 98% de «oui»

Les « référendums » menés à la pointe du fusil dans les territoires occupés d’Ukraine sont dénoncés comme une mascarade démocratique par Kiev comme par ses soutiens occidentaux. Reste la menace nucléaire, réitérée par Moscou : « D’une rhétorique toxique, on est passé à une rhétorique explosive », s’inquiète l’Union européenne.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 6 min

Les résultats escomptés par l’occupant russe ont forcément été confirmés : RIA Novosti, l’agence d’Etat russe en charge de la propagande du Kremlin, a annoncé 98 % de soutien à une annexion potentielle des oblasts (provinces) de Donetsk, Luhansk, dans l’est de l’Ukraine, d’une partie de celui de Zaporijia et de Kherson, au sud.

La réaction des Occidentaux n’a pas été plus surprenante, qui ont répété leur condamnation de ces « prétendus “référendums” illégaux et illégitimes » et confirmé que les responsables de leur organisation seront sanctionnés. Le « scrutin » entamé samedi a été clôturé mardi. Des votes étaient également organisés en Crimée, annexée en 2014, et pour les réfugiés ukrainiens, de gré ou de force, en Russie.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

32 Commentaires

  • Posté par Van Ars Odette, vendredi 30 septembre 2022, 19:30

    Je ne suis pas sure que l'occident perçoive objectivement les raisons de ce conflit entre peuples frères.

  • Posté par STORDIAU Pierre, samedi 1 octobre 2022, 17:45

    "je ne suis pas sûr que certain.e.s perçoivent objectivement" ... QUI "envahi"; "assassine"; viole"; "vole"; "terrorise" ; "détruit" ... un État souverain qui ne lui a jamais rien fait ! BiZarre !

  • Posté par STORDIAU Pierre, mercredi 28 septembre 2022, 22:46

    Auto"référendum" bidon organisé par les ENVAHISSEUR ... pour annexer des territoires d'un État souverain et dont les frontières étaient garanties par ... ce même agresseur ! (Mémorandum de Budapest signé par la Fed. de Russie le 5 déc 1994). C'est donc un Poutine lâché par ses anciens "amis" et encore plus isolé que jamais qui s'en va-t-en guerre ... avec un nouveau troupeau de recrue au moral sous le Z-éro absolu ! Heureusement que le Pdt Zelenski leur promet de se sauver la peau en cas de reddition !

  • Posté par eric biltiau, mercredi 28 septembre 2022, 18:07

    C'est quand même terrifiant de constater que plus on a affaire à une crapule, un délinquant, une racaille, une pourriture un psychopathe,....moins les instances internationales sont capables de pouvoir museler ce genre d'individu alors qu'elles devraient être dotées de ces moyens.

  • Posté par Smyers Jean-pierre, mercredi 28 septembre 2022, 12:17

    C'est fou le temps que passent les thuriféraires de Putin à raconter les conneries plus extravagantes les unes que les autres. Pourtant, tout est limpide. La Russie a envahi l'Ukraine, un pays souverain. En passant, elle a massacré et torturé des populations, rasé des villes. Un référendum qu'elle organise dans des territoires occupés n'a strictement aucune valeur légale. Tout le reste est mauvaise foi et malhonnêteté intellectuelle.

Plus de commentaires

Aussi en Guerre en Ukraine

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs