Accueil Sports Cyclisme

Le père des adolescentes revient sur l’altercation de ses filles avec Mathieu van der Poel: «Elles étaient effrayées»

Le cycliste néerlandais a été condamné suite à un incident à l’hôtel avec deux jeunes adolescentes en marge des Mondiaux de cyclisme en Australie.

Temps de lecture: 2 min

Mathieu van der Poel est de retour en Europe après l’incident survenu dans la nuit de samedi à dimanche en Australie, à quelques heures de la course en ligne des Mondiaux de cyclisme. Le Néerlandais a passé une grande partie de la nuit en cellule après une altercation avec deux jeunes adolescentes de 12 et 14 ans qui l’empêchaient de dormir en faisant du bruit dans le couloir de son hôtel et en frappant à sa porte. Le père des filles a réagi à cette affaire dans la presse australienne.

« Il avait tous les droits d’être en colère, mais pas de faire ce qu’il a fait », a-t-il expliqué au Daily Mail Australia. « Ce sont des petites filles, et lui est énorme. Elles sont très choquées. » S’il n’était pas sur les lieux, il a évidemment vu les images de cette altercation. « La façon dont ma fille aînée s’enfuit dans la vidéo, je peux voir qu’elle était effrayée. L’aînée est un peu casse-cou, mais cela l’a vraiment secouée. Et il a également crié fort sur ma plus jeune fille, elle était sous le choc. Ma femme est furieuse qu’il ait fui le pays. Je suis désolé pour lui, mais je n’aurais pas fait ce qu’il a fait »

« Écoutez, quand j’étais jeune, je faisais aussi ce genre de choses », poursuit-il à propos de cette farce qui consiste à frapper aux portes et de fuir. « La plus jeune a eu le Covid il y a quelques semaines et c’était leur première sortie depuis. Elles étaient ravies. Mais ce qu’elles ont fait est mal, et elles le savent. » Le père a dit à ses filles qu’elles ont « de la chance qu’il soit célèbre », estimant que cela a peut-être empêché van der Poel d’aller plus loin.

Après avoir plaidé coupable, van der Poel a été condamné lundi à une amende de mille dollars australiens (670 euros) pour avoir agressé une des filles et à une autre de cinq cents dollars (335 euros)

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

5 Commentaires

  • Posté par Visiteur, mercredi 28 septembre 2022, 16:54

    Il faut lire la version du daily mail . Comment comprendre la remarque du pere à ses filles "vous avez de la chance que ce soit quelqu'un de célèbre " ? D'alleurs Emad - John dans la presse canadienne ))) - ne lâche pas le morceau et devient tres gourmand.

  • Posté par D Marc, mercredi 28 septembre 2022, 15:07

    Le père : "Ce sont des petites filles, et lui est énorme". Il parle de Remco?

  • Posté par Joute Dodo, mercredi 28 septembre 2022, 13:49

    Espérons que ces gamines auront appris leur leçon, mais rien n'est moins sur avec un père aussi laxiste. A la place de Van der Poel, j'aurais peut-être réagi de la même manière que lui. ... Bien que, le jour où j'ai logé dans un hôtel avec un chinois totalement saoul qui chantait dans le couloir, j'ai demandé et reçu une autre chambre.

  • Posté par Naeije Robert, mercredi 28 septembre 2022, 9:45

    Le père devrait éduquer ses filles. Un séjour dans un hotel pré-suppose un minimum de bonnes manières. Eveiller les autres pensionnaires en pleine nuit est un comportement de hooliganisme inacceptable. Mais voilà, il est politiquement incorrect de s'y opposer.

  • Posté par Dubois Frédéric, mercredi 28 septembre 2022, 9:14

    Le monde à l'envers. Le comportement de ses filles n'est pas acceptable. Le père peut se poser des questions sur l'éducation de sa progéniture. A la place de van der Poel, j'aurais probablement réagi de la même manière.

Aussi en Cyclisme

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

SoSoir Voir les articles de SoSoir VacancesWeb Voir les articles de VacancesWeb