Accueil Guerre en Ukraine

Référendums d’annexion en Ukraine: l’UE dénonce des scrutins «illégaux»

Les pays occidentaux ont répété leur condamnation de ces « prétendus référendums, illégaux et illégitimes » et ont confirmé que les responsables de leur organisation seront sanctionnés. Le « scrutin » entamé samedi a été clôturé mardi.

Temps de lecture: 2 min

Les « référendums » menés à la pointe du fusil dans les territoires occupés d’Ukraine sont dénoncés comme une mascarade démocratique par Kiev comme par ses soutiens occidentaux.

Le chef de la diplomatie européenne, Josep Borrell, a dénoncé mercredi les « référendums » d’annexion organisés par Moscou dans des régions ukrainiennes, les qualifiant de scrutins « illégaux » aux résultats « manipulés ».

« Il s’agit d’une nouvelle violation de la souveraineté et de l’intégrité territoriale de l’Ukraine, dans un contexte de violations systématiques des droits de l’Homme », a-t-il écrit sur Twitter. « Nous saluons le courage des Ukrainiens, qui continuent à s’opposer et à résister à l’invasion russe », a-t-il ajouté.

Les autorités prorusses des régions ukrainiennes de Zaporijjia, Kherson, Lougansk et Donesk ont revendiqué la victoire du « oui » en faveur d’une annexion par la Russie, lors de ces « référendums ».

Moscou a en outre brandi encore une fois la menace de l’arme nucléaire pour défendre ces territoires.

Des résultats non reconnus

« Référendums fictifs. Résultats fictifs. Nous ne les reconnaissons pas », a réagi de son côté dans la nuit Charles Michel, le président du Conseil européen, qui représente les 27 Etats membres de l’UE.

Un porte-parole de Josep Borrell avait averti mardi que l’UE sanctionnerait toutes les personnes ayant participé à l’organisation de ces scrutins.

« Il y aura des conséquences pour toutes les personnes qui ont pris part à l’organisation de ces référendums illégaux et qui les ont soutenus », avait déclaré Peter Stano.

Le secrétaire général de l’Otan, Jens Stoltenberg, a dénoncé de son côté des « simulacres de référendums », y voyant « une nouvelle escalade de la guerre de Poutine ».

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

46 Commentaires

  • Posté par STORDIAU Pierre, jeudi 29 septembre 2022, 0:59

    On se demandent se que font les trolls poutiniens (De Kögel André ; Vanloo; Delhait; etc.) devant leurs klaviers ... plutôt que de s'engager avec le troupeau des 300.000 réservistes Russes!! >>>Peur d'affronter les Ukrainiens ? Mdr.

  • Posté par STORDIAU Pierre, jeudi 29 septembre 2022, 1:05

    Quand on a vu le fils Peskov ... "planqué" derrière papa: "Faites ce que je dis ... mais pas ce que je fais" !! Exactement comme les grandes gueules des trolls de ce foirum ! Tout dans le klavier et rien dans le pantalon ! Mdr.

  • Posté par De Kegel André, jeudi 29 septembre 2022, 0:22

    Beaucoup de commentaires sont faits par des personnes qui ont du temps à passé devant leur écran car ils ne travaillent pas (assistés sociaux ?) On peut rire un peu avec quelques citations: "...les trolls de ce forum, payés par Prigogine, Cuisinier de Poutine et fondateur de la Wagner, utilise le "Whataboutisme"" Je n'ai connu qu'un Monsieur Prigogine, prix Nobel de Chimie en 1977 "...avez des amis au 2e Wing Tactique à la base aérienne..." J'en ai eu un qui a effectué beaucoup de mission un peu partout, mais il est à la retraite. "...les Républiques auto-proclamées le Louhansk et Donetsk ne couvrent pas le territoire des oblasts..." Et alors ? Quand un référendum correspond à son idée il est légitime quand il ne l'est pas il est inacceptable ? "... Enfin, les accords de Minsk ne prévoyaient PAS l'indépendance de Donetsk et Louhansk mais une possible autonomie au sein de l'Ukraine. Ni l'Ukraine, ni la Russie n'ont rien fait pour qu'ils aboutissent et la crise de la Covid 19 y a mis fin de facto. L'Ukraine n'a pas travaillé dans le sens des accords de Minsk..." Mais: "...en janvier 2022, Oleksiy Danilov, secrétaire du Conseil de sécurité nationale et de défense de l'Ukraine, affirme que « le respect des accords de Minsk signifie la destruction du pays. Lorsqu'ils ont été signés sous la menace armée des Russes — et sous le regard des Allemands et des Français — il était déjà clair pour toutes les personnes rationnelles qu'il était impossible de mettre en application ces documents » Rien ne relie le non respect des accords de Minsk au Covid. Certains inventent n'importe quoi. Je pourrais continuer car la mauvaise foi est la règle. Je ne suis pas pro Poutine mais il faut reconnaitre qu'il a été très patient. Les russophones du Donbass subissent les assauts des ukrainiens depuis près de 10 ans. Cela devait craquer un jour. Le refus de dialogue préconisé (imposé ? ) par von der leyen (non élue) est une preuve supplémentaire de la volonté de faire durer le conflit. Seul une négociation pourrait amener la paix. Mais avec un pantin à la tête de l'Ukraine, un têtu belliqueux à la tête de la Russie et une fofolle à la tête de l'UE, ce n'est pas demain la veille.

  • Posté par STORDIAU Pierre, vendredi 30 septembre 2022, 16:31

    Véritable narratif pour demeurés mentaux ! Quel âge mental ont les russes accro à Poutine ? On joue à "touche pipi" ici, ou quoi ?

  • Posté par STORDIAU Pierre, jeudi 29 septembre 2022, 17:44

    Personne ne te lis , pauvre troll ! ... idem que "Russia One : on n'est pas russe >>> direct à la poubelle !

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Guerre en Ukraine

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une