Accueil Monde Amériques

La frontière colombo-vénézuélienne rouvre après sept ans de discorde

Les camions de marchandises passent de nouveau entre les deux pays, au bout de sept ans de blocage et suite à la reprise des relations diplomatiques rompues en 2015.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Après sept ans de discorde et de fermeture des frontières (partielle, la plupart du temps, mais quasi totale depuis trois ans), le très symbolique pont Simon Bolivar – qui relie les villes frontalières de Villa del Rosario, en Colombie, à San Antonio de Tachira, au Venezuela – a pris des airs de fête quand deux premiers camions, l’un colombien, l’autre vénézuélien, sont arrivés, ce lundi 26 septembre, chacun à leur tour sous les applaudissements et les coups de klaxon dans le pays voisin.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Amériques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs