Accueil Léna

En Ukraine, les «anges de fer», héros du train du Donbass

Soldats et civils évacués sont les seuls passagers du train reliant Pokrovsk à Dnipro, dans l’est de l’Ukraine. Au péril de leur vie, les cheminots de l’Ukrzaliznytsia maintiennent cette liaison vitale entre le Donbass et le reste du pays.

Avec LéNA, découvrez le meilleur du journalisme européen.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 8 min

Le quai 5 de la gare de Dnipro est désert. Un cheminot passe sa tête par la fenêtre du train. « Vous voulez monter avec nous ?  », demande-t-il perplexe. Dima vient d’avoir 19 ans, il fait plus jeune encore. Il descend sur le quai puis explique : «  La route est dangereuse ! Les Russes frappent partout… Nous partons pour le Donbass, à Pokrovsk : la dernière gare avant le front. » Une semaine auparavant, deux missiles russes y faisaient six morts.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en LéNA

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs