Accueil Société

Le futur code pénal sera plus sévère vis-à-vis des mutilations génitales

Seule la partie de la législation réservée aux faits de mœurs a été actualisée il y a quelques mois. Le gouvernement s’attelle désormais au reste.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Alors que le nouveau code pénal est en discussion, le ministre de la Justice Vincent Van Quickenborne (Open VLD) a levé, en commission éponyme, un coin de voile sur les modifications qui devraient être apportées à la loi réprimant les mutilations génitales. Les sanctions seront sévères, mais faut-il encore que les auteurs soient connus et poursuivis… Il s’agit d’infractions parmi les moins souvent dénoncées, et le « dark number » est donc fort élevé.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

4 Commentaires

  • Posté par Visiteur, samedi 1 octobre 2022, 21:08

    Wé wé wé.... Les chiens aboient , la caravane passe. Tiens, je reprendrais bien des moules ....

  • Posté par collin liliane, mercredi 28 septembre 2022, 19:03

    Enfin!!! La passivité des autorités belges dans ce domaines est un scandale absolu.

  • Posté par eric biltiau, mercredi 28 septembre 2022, 16:53

    "Le futur code pénal sera plus sévère vis-à-vis des mutilations génitales" A quoi va-t-il servir si malgré les "études" réalisées aucun examen gynécologique ne sera fait sur ces victimes potentielles ? Que propose concrètement la "justice" belge de faire pour diminuer ce nombre incroyable de mutilation des petites filles et des femmes?

  • Posté par collin liliane, jeudi 29 septembre 2022, 15:40

    La Justice belge devrait promettre la déchéance de nationalité à tous parents osant se permettre ce genre d'horreur. Cela les ferait réfléchir. Mais il ne faut pas y compter: le laxisme est endémique en Belgique.

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs