Accueil Économie Emploi

Recherche d’emploi: les attentes des jeunes sont, aussi, pragmatiques

On évoque beaucoup la « quête de sens » des jeunes candidats dans la recherche d’un boulot. Mais elle ne doit pas éluder certaines attentes pragmatiques, selon une récente analyse du Forem.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 5 min

Mais que veulent les jeunes, finalement ? Bien que stigmatisante – mais elle le fut à toutes les époques –, pareille interrogation taraude d’autant plus les employeurs actuels qu’ils sont, comme on le sait, confrontés à la pénurie croissante de certains profils. Une pénurie que, à l’évidence, ces employeurs parviendront d’autant plus difficilement à gérer qu’ils sont en décalage avec les attentes des jeunes candidats qu’ils veulent attirer.

D’où l’intérêt de cette récente analyse du Forem qui vise, précisément, à cerner les attentes de jeunes vis-à-vis d’un futur employeur. « La crise sanitaire suivie de la reprise vigoureuse de l’économie a peut-être cristallisé certaines tendances qui se dessinaient précédemment : télétravail, aspiration à un travail qui a du sens, recherche d’un meilleur compromis entre la vie privée et la vie professionnelle… », relèvent les auteurs qui, dans la foulée de cette analyse, ont également scruté les employeurs à ce sujet.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par M. G., samedi 1 octobre 2022, 6:50

    Il ne faut pas se voiler la face, la question n'est pas de trouver un jeune compétent, mais un jeune qui veut réellement travailler ! Est-ce que nos parents, grand-parents étaient aussi difficiles de leur temps ? Bien sur que non, mais à force de surprotéger les jeunes "pour leur bien-être", on oublie que la société a quand même quelques exigences ! Un ami de mon papa a engagé successivement une dizaine de jeunes pour l'aider dans son métier de garagiste. Entre ceux qui viennent un jour ou deux, puis remettent déjà un certificat médical, ceux qui passent plus de temps sur leur smartphone qu'à travailler, ceux qui arrivent systématiquement en retard ou partent avant l'heure, ceux qui se préparent à partir une demi-heure avant l'heure et refusent de faire la moindre heure supplémentaire, franchement, il a fini par abandonner avec les jeunes. Ha oui, il y a aussi le problème des jeunes qui aimeraient gagner 3000 € net en débutant, et ceux à qui il faut tout expliquer car ils ont un diplôme, mais ne savent apparemment pas grand chose du métier ....

Aussi en Emploi

Etudes: prendre des risques et accepter l’incertitude

S’orienter vers des études supérieures ou se réorienter en cours de cursus académique, voire après être entré dans la vie active depuis plusieurs années, c’est poser un choix en explorant ce qui existe et ce que l’on sait de soi-même, puis trancher.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs