Accueil Économie Finances

L’inflation atteint 11,27% en septembre, au plus haut depuis 1975

La hausse du taux d’inflation s’est intensifiée ce mois-ci. Et comme depuis quelque temps, ce sont en grande partie les tarifs de l’énergie qui tirent la tendance vers le haut.

Temps de lecture: 2 min

En septembre, l’inflation poursuit sur sa lancée et a grimpé de 9,94 % à 11,27 %. Elle atteint de fait son plus haut niveau depuis août 1975, lorsqu’elle s’élevait à 11,42 %, précise Statbel.

Et cette hausse des prix est constatée dans de nombreux secteurs. Les principales augmentations enregistrées en septembre concernent l’électricité, le gaz naturel, l’habillement, les boissons alcoolisées, le gasoil de chauffage, les restaurants et cafés, les voyages à l’étranger et les city trips, l’achat de véhicules et les loyers.

Dans le détail, l’indice des prix à la consommation a progressé ce mois de 1,19 point, soit de 0,96 %. L’inflation sur la base de l’indice santé augmente quant à elle de 9,70 % à 11,25 %. L’indice santé lissé s’établissait, quant à lui, à 120,53 points en septembre.

À lire aussi Vers une inflation de 10% et deux nouvelles indexations de salaire

A l’origine toujours, la hausse du coût de l’énergie

La forte inflation observée ce mois-ci est due, comme ces derniers mois, en grande partie aux prix élevés de l’énergie. L’inflation de l’énergie atteint désormais 60,54 % et contribue à hauteur de 5,39 points de pourcentage à l’inflation totale.

L’inflation des produits alimentaires a aussi fortement augmenté ces derniers mois. L’inflation des produits alimentaires (y compris les boissons alcoolisées) atteint ce mois-ci 10,40 %. La contribution des produits alimentaires à l’inflation est actuellement de 2,03 points de pourcentage. L’inflation sous-jacente, qui ne tient pas compte de l’évolution des prix des produits énergétiques et des produits alimentaires non transformés, s’établit à 6,21 % en septembre, contre 5,74 % en août. Il s’agit d’une conséquence de la hausse de l’inflation des produits alimentaires transformés et des services.

Quelques exceptions sont toutefois à noter. Les billets d’avion, les chambres d’hôtel, les confiseries, les carburants, le pain et les céréales ainsi que la viande ont, exercé un effet baissier sur l’indice.

À lire aussi Supermarchés: le grand écart des prix entre la Belgique et la France

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

17 Commentaires

  • Posté par Chalet Alain, samedi 1 octobre 2022, 14:49

    L’idéologie a conduit à vouloir faire disparaître l’industrie. Mais si elle disparaît, nous disparaîtrons

  • Posté par Bouko Christian, jeudi 29 septembre 2022, 16:39

    .. sauf si les syndicats acceptent une baisse des salaires quand les prix de l'énergie seront redevenus "normaux " mais l'indexation automatique risque de rendre impossible ce "retour à la normale " sans parler du refus des syndicats .

  • Posté par Bouko Christian, jeudi 29 septembre 2022, 16:35

    L'indexation automatique des salaires est le meilleur moyen de faire perdurer cette inflation due à des circonstances temporaires !

  • Posté par Cornelis Michel, jeudi 29 septembre 2022, 15:51

    Quelle est l'inflation moyenne sur les 10 dernières années ? A mon avis guère éloignée des 2%.

  • Posté par Vigneron Anne, jeudi 29 septembre 2022, 12:41

    L'inflation est due à la dévalorisation de l'Euro et du dollars. La Russie, la Chine et les Brics ont déjà gagné.

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Finances

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Retrouvez l'information financière complète

L'information financière