Accueil Guerre en Ukraine

Fuites sur les gazoducs Nord Stream: la Russie dit suspecter l’implication d’un Etat étranger

Le Kremlin a dit jeudi suspecter « l’implication » d’un Etat étranger dans les quatre fuites détectées sur les gazoducs Nord Stream 1 et 2 en mer Baltique, sans toutefois nommer un pays en particulier.

Temps de lecture: 2 min

Il est très difficile d’imaginer qu’un tel acte terroriste puisse avoir lieu sans l’implication d’un Etat », a déclaré à la presse le porte-parole du Kremlin Dmitri Peskov, appelant de nouveau à « une enquête urgente ».

« Il s’agit d’une situation extrêmement dangereuse », a répété M. Peskov, après que la Russie a ouvert mercredi une enquête pour « acte de terrorisme international ».

Interrogé sur la possibilité de mener une enquête internationale avec la participation d’autres pays, le porte-parole du Kremlin a indiqué que « beaucoup de questions se posent » du fait notamment « du manque de communication et la réticence de très nombreux pays à contacter » la Russie, sur fond d’offensive russe en Ukraine.

À lire aussi Les Russes ont-ils sabordé leurs propres gazoducs?

Quatrième fuite ce jeudi

Jeudi matin, une quatrième fuite a été identifiée en mer Baltique au-dessus du gazoduc Nord Stream 2, après la découverte de trois autres plus tôt dans la semaine.

L’Otan a dénoncé de son côté des actes de sabotage « délibérés, inconsidérés et irresponsables ».

Elle-même soupçonnée, la Russie a contre-attaqué dès mercredi, pointant les Etats-Unis et obtenant une réunion du Conseil de sécurité de l’ONU vendredi. Washington a dénoncé en retour une nouvelle opération de « désinformation » de Moscou.

Le gaz devrait continuer de s’échapper vers l’atmosphère encore plusieurs jours jusqu’à ce que les deux gazoducs, Nord Stream 1 et 2, se vident.

À lire aussi Guerre en Ukraine: l’Union européenne veut attaquer le prix du pétrole russe en plus de l’embargo de décembre

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

3 Commentaires

  • Posté par Smyers Jean-pierre, jeudi 29 septembre 2022, 16:09

    Argumentaire ahurissant.

  • Posté par Moriaux Raymond, jeudi 29 septembre 2022, 14:27

    Une révolte des poissons volants serait plus crédible.

  • Posté par collin liliane, jeudi 29 septembre 2022, 14:08

    Il faut reconnaître que si les exploits spatiaux de l'URSS ont toujours été limités, le culot de la Russie, lui, atteint des proportions stratosphériques.

Aussi en Guerre en Ukraine

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une