Accueil Monde Europe

Nord Stream: la Commission demande aux 27 de tester la résistance des infrastructures critiques

La Commission européenne va s’adresser aux États membres pour convenir de tests de résistance des infrastructures critiques de l’Union, après le sabotage présumé des gazoducs Nord Stream en mer Baltique.

Temps de lecture: 2 min

La commissaire aux Affaires intérieures, Ylva Johansson, l’a annoncé mercredi soir à la télévision allemande ZDF, et la Commission l’a confirmé jeudi à la mi-journée : les États membres vont être contactés afin de tester leurs infrastructures techniques. Il s’agira de convenir du champ d’application, de la méthodologie et du calendrier de ces tests de résistance physique.

La Commission a proposé fin 2020 une directive sur la résilience des entités critiques qui prévoit de tels tests. Cette proposition a fait l’objet en juin d’un accord entre les colégislateurs (Parlement et Conseil) et la Commission espère qu’elle sera adoptée sous peu. L’exécutif européen soutient déjà les États membres à travers des groupes d’experts et des financements de projets, a commenté une porte-parole.

L’exécutif ne veut pas tirer davantage de conclusions techniques sans connaître les causes des fuites occasionnées sur les gazoducs. Mais pour la commissaire Johansson, « il s’agit d’un attentat très intelligent qui n’a pas pu être perpétré par un groupe de gens normaux » et le risque est grand qu’un État en soit à l’origine. « Nous avons bien sûr des soupçons, mais il est trop tôt pour porter un jugement définitif », a-t-elle ajouté.

Objet de tous les soupçons après ces événements, Moscou avait contre-attaqué en réclamant mercredi cette réunion du Conseil de sécurité de l’Onu et en pointant les États-Unis. L’Otan a pour sa part dénoncé ce jeudi des actes de sabotage « délibérés, inconsidérés et irresponsables » et assuré qu’elle se défendra contre l’utilisation de l’énergie à des « fins coercitives ».

À lire aussi Les Russes ont-ils sabordé leurs propres gazoducs?

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par De Kegel André, jeudi 29 septembre 2022, 18:58

    Si la "résistance" n'a pas été prise en compte lors de la conception du projet, ce sera impayable de corriger. Si cela a été pris en compte inutile de s'inquiéter. Donc encore un peu plus de poudre aux yeux de la part de cette commission inutile.

  • Posté par Smyers Jean-pierre, jeudi 29 septembre 2022, 16:10

    Carabiniers d'Offenbach.

Aussi en Europe

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une