Accueil Sports Football Football belge Anderlecht

Anderlecht: Felice Mazzù à l’épreuve des préjugés

Dimanche, Felice Mazzù accueillera le SC Charleroi, où il fut longtemps comme un poisson dans l’eau. Comme à l’Union, d’ailleurs. Le coach de l’année connaîtra-t-il un jour le même bonheur à Anderlecht ?

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 6 min

Le très encourageant 9 sur 12 pour commencer la saison ainsi que la qualification pour les poules de la Conférence League avaient rapidement levé les doutes du côté des observateurs et des supporters anderlechtois : l’ancien T1 à succès des Zèbres était le successeur idéal de Vincent Kompany. Mais, après le 1 sur 12 que personne n’avait vu venir et, désormais, un total nettement insuffisant de 13 sur 27 (48 %), les questions ont ressurgi tout aussi vite. Et, avec elles, les idées reçues sur l’entraîneur de l’année, dont celle que l’on entend le plus souvent : Mazzù est taillé pour des équipes comme Charleroi ou l’Union, mais pas pour des grands clubs comme Genk ou Anderlecht. Vérité ou cliché ?

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Anderlecht

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs