Accueil Société Enseignement

Enseignement supérieur: 60% des étudiants pensent trouver un emploi rapidement

Selon une étude publiée ce vendredi, une majorité des étudiants sont certains de trouver un emploi dans les trois mois suivant leur diplôme.

Temps de lecture: 2 min

Plus de 60 % des étudiants sont persuadés qu’ils trouveront un emploi dans les trois mois qui suivent leur remise de diplôme, ressort-il vendredi d’une étude annuelle menée par Randstad auprès d’un millier d’étudiants.

Un quart des répondants se montrent particulièrement optimistes et tablent sur une mise au travail dans le mois suivant leur diplôme. A l’inverse, seuls 3 % se montrent très inquiets et ne pensent pas trouver un job avant au moins un an.

Ces étudiants pessimistes quant à leurs chances de trouver une place sur le marché de l’emploi pointent surtout la situation économique (43 % d’entre eux) et le manque d’expérience (39 %). Un peu plus d’un quart d’entre eux estiment ne pas suivre la bonne formation ou ne pas disposer du bon diplôme pour trouver rapidement un travail. Pour 12 % des répondants, c’est le niveau de leurs connaissances linguistiques qui ne suffirait pas.

« La situation des jeunes en fin de scolarité est probablement la meilleure depuis les années 1970. L’optimisme des étudiants interrogés est donc justifié », commente le porte-parole de Randstad, Sébastien Cosentino. « Poussés par la pénurie du marché du travail, ils ont souvent plusieurs choix au début de leur carrière. »

À lire aussi Enseignement supérieur: avec le futur calendrier académique, la rentrée se fera fin août

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par dams jean-marie, vendredi 30 septembre 2022, 10:31

    Le papelard "sésame" sans connaissances linguistiques plombe l'accès à l'emploi.

Aussi en Enseignement

En secondaire, les élèves obtiennent à peine 55% en maths

A côté des épreuves bien connues comme le CEB et le CESS, des évaluations externes non certificatives donnent aux établissements un éclairage sur les acquis de leurs élèves. Ce qui interpelle les acteurs, c’est avant tout l’écart entre élèves issus de milieux socio-économiques différents.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une