Accueil La Une Monde

«L’Italie pourrait devenir l’opposant principal au projet européen actuel»

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Marine Le Pen prétend que si elle arrive au pouvoir en France, elle fera son possible pour transformer le projet européen avec des alliés, sur le continent, qui partagent les mêmes théories nationalistes et souverainistes. Est-ce que Giorgia Meloni a la même ambition ?

Absolument. N’oublions pas qu’elle possède déjà un levier puisqu’elle existe politiquement au Parlement européen en tant que présidente du parti des Conservateurs et Réformistes européens depuis septembre 2020. Elle aura plus de poids encore après son succès aux élections de dimanche dernier.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs