Accueil Société

Assises d’Arlon : «Pourquoi faire ça à un bébé de 20 mois?»

L’audition des légistes a été éprouvante, au 4e jour du procès de Paola Bombin et Jonathan Hayen. « C’est la première fois que je constate ça chez un enfant », a déclaré un légiste. Plus de 50 coups ont été recensés sur le coprs de la petite Célia, morte à 20 mois.

Article réservé aux abonnés

Invalid Scald ID.

Temps de lecture: 4 min

La cour d’assises du Luxembourg a auditionné, ce mardi, les deux légistes intervenus le lendemain de la mort de la petite Célia, décédée à l’âge de 20 mois le 28 octobre 2013 et dont la mère et le beau-père comparaissent pour meurtre.

Le bébé était déjà en arrêt cardio-respiratoire quand les urgentistes étaient intervenus au numéro 7 de la rue Grande, à Messancy, où Paola Brombin (26) et Jonathan Hayen (30) s’étaient mis en ménage 4 mois plus tôt avec les 3 enfants de la jeune femme et le fils de son compagnon.

La multiplicité des lésions arborées par la gamine, la plus jeune de la fratrie, avait immédiatement fait suspecter de la maltraitance : « Je n’avais jamais vu un enfant dans un état pareil », a confié l’urgentiste ce lundi. Un scanner de ce petit corps de 83 centimètres et une poignée de kilos, réalisé dès après son arrivée à l’hôpital, avait révélé l’hémorragie cérébrale qui a causé le décès.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Prisons: un rapport pointe la dureté des cachots belges

Dans une étude fouillée, le Conseil central de surveillance pénitentiaire décrit les cellules de punition au sein des établissements pénitentiaires. Certaines sont loin des balises édictées par l’arrêté royal de 2019.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs