Accueil Société

Vers le retour du service militaire en Belgique? «Cela aurait du sens»

Pour l’amiral Michel Hofman, réinstaurer le service militaire « aurait du sens » au vu de la situation actuelle en Europe.

Temps de lecture: 1 min

Dans un entretien accordé à la RTBF, l’amiral Michel Hofman, directeur de la Défense, s’est dit plutôt favorable au retour du service militaire en Belgique. « Il faut mener la réflexion vu la situation. On peut reprendre les arguments qui ont conduit à la suspension et se demander si on ne pourrait pas réintroduire le service militaire », a-t-il déclaré.

« Car il y a un besoin éventuel de devoir se défendre sur le territoire de l’Otan ou le territoire de l’Europe qui pourrait justifier le besoin de rappeler des gens. Cela aurait du sens », explique-t-il avant d’ajouter qu’il serait difficile de le rétablir du jour au lendemain. « Ce ne serait pas possible demain, mais dans les prochaines années oui. Il faut des budgets, des équipements, des hommes pour former les conscrits ».

Le service militaire belge a été aboli en 1992, en raison de la chute du mur de Berlin, de la fin de guerre froide entre autres.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

22 Commentaires

  • Posté par Piette David, samedi 1 octobre 2022, 16:50

    100% pour aussi. C'est important d'apprendre aux jeunes à flinguer, comment interroger sans laisser des marques apparentes, comment haïr l'autre qu'a un autre uniforme, comment obéir aux ordres d'un gros con d'amiral. Quelle belle école que l'armée...

  • Posté par NICODEME CLAUDE, samedi 1 octobre 2022, 12:14

    Et si on essayait la paix ? Make love not war! 10 mois totalement inutiles accompagnés d'une sérieuse perte financière (instruction aux Chasseurs Ardennais et service à l'Ecole Royale des Cadets - comme réserve de prof de maths/sciences en 1985-86). Malheureusement pour moi, cette stupidité n'a été supprimée que quelques 6 ans plus tard.

  • Posté par Lecocq Jean-Louis, samedi 1 octobre 2022, 12:36

    Plus facile de compter sur les autres hein…

  • Posté par Bastin Eric, samedi 1 octobre 2022, 11:19

    Sans doute faudrait-il alors le limiter à la période de formation militaire (1 mois pour la troupe, de trois à six mois pour les candidats sous-officiers et officiers de réserve, avec rappels réguliers), qui était la seule vraiment utile pour apprendre les rudiments du métier. Autrement il faudrait reconstruire des casernes et réembaucher des cadres en masse pour former les nouvelles recrues, ce à quoi l'armée est déjà à la peine pour le moments. Mais je suis plutôt pour dans le contexte actuel, si c'est faisable.

  • Posté par Retine Marc, samedi 1 octobre 2022, 8:35

    100% POUR!!! Et cela n'a rien avoir avec la situation actuelle... Maintenant tous ces jeunes restent dans leur "cercle". Le service militaire (critiquable) était le SEUL endroit où toutes les couches de la population se côtoyaient. Pauvres, riches, manuels, intellos, éduqués, mal élevés, nobles, peuple, noirs, jaunes, blancs, croyants, athées etc... Mélanger tous ces genres (homme / femmes) quelques mois serait bon pour faire connaître "l'autre". Avec évidemment une formation plus longue mais payée pour former nos paras commandos, Chasseurs Ardennais et autres... Ces hommes et femmes seraient "de réserve", rapidement rappelables. De plus ce serait excellent pour la démocratie, car une armée uniquement de métier est un risque... tout dépend des politiciens aux commandes.

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko