Accueil Guerre en Ukraine

Guerre en Ukraine: Vladimir Poutine commet un nouveau rapt territorial, lourd de dangers

Moscou considérera désormais toute velléité ukrainienne de regagner ses terres comme une attaque contre la Russie. Pire : le Kremlin multiplie ses menaces de recourir à l’apocalypse nucléaire. L’Otan semble parier que les représailles exposées par Washington à Moscou dissuaderont le président russe de passer à l’acte.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 5 min

L’oukaze est signé. Donetsk, Louhansk, Kherson et Zaporijia, dans l’est et le sud de l’Ukraine, sont désormais des territoires russes, si l’on en croit un document signé vendredi par le président russe.

Mais ce n’est ni vrai, ni fait.

Ce n’est pas vrai. Ces terres sont évidemment ukrainiennes, insérées dans les frontières internationalement reconnues du pays, et ne sont « annexées » à la Russie qu’à la pointe du canon. Au sommet du système multilatéral tant vanté par un Vladimir Poutine en croisade contre « l’Occident néocolonial », Antonio Guterres est on ne peut plus clair : « En ce moment de péril, je dois souligner mon devoir en tant que secrétaire général (de l’ONU) de faire respecter la Charte des Nations unies. La Charte est claire. Toute annexion du territoire d’un Etat par un autre Etat résultant de la menace ou de l’usage de la force est une violation des principes de la Charte et du droit international ».

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

36 Commentaires

  • Posté par STORDIAU Pierre, samedi 1 octobre 2022, 18:53

    Désolé monsieur le journaleux-panique du service Monde : C'est comme si le voleur essayait de faire passer les choses volées comme sienne ... en y apposant à la hâte son sceau de propriété !! SEUL a sortir son veto hier à l'Onu ... la Russie nous fait une nouvelle démonstration de son isolement mondial et que son maquignonnage référendaire est un FAUX ! Personne n'y croit ... sauf le voleur (et q.q. complices). RIEN ne change donc , monsieur le journaleux !

  • Posté par Maesen Jean-Luc, dimanche 2 octobre 2022, 21:05

    M. Stordiau, sur ces deux points nous sommes parfaitement d'accord, même si nous utilisons des "styles" (un peu) différents. Bonne soirée à vous.

  • Posté par STORDIAU Pierre, dimanche 2 octobre 2022, 19:35

    Monsieur Maesen. Vous n'avez pas faux et j'avoue avoir été excessif en usant à l'encontre dudit journaliste d'un terme plutôt ironique ... mais certainement pas injurieux. Vous qui me lisez (dit en toute modestie), vous avez certainement constaté l'énorme énergie que je dépense a contribuer à la recherche de la vérité et a "tordre le cou" aux "complotistes" et "trolls" qui infestent notre Journal ... en toute impunité. Mais pour le coup, si mes propos ont un tantinet pu dépasser ma pensée , cette dernière visait surtout a contrecarrer la "politique du fait accompli"; comme pour la Crimée; et devant laquelle le monde entier s'était inclinée ; journalistes inclus : et cela est une vérité que vous ne pourriez me faire démordre.

  • Posté par Maesen Jean-Luc, dimanche 2 octobre 2022, 8:28

    M. Stordiau, personnellement je ne pense pas (du tout) que M. Regnier mérite de se faire traiter de "journaleux-panique". Tous ses articles sont d'un très grand intérêt (merci à vous pour cela M. Regnier). Et démontrent tout sauf le moindre support ou la moindre excuse envers les actions (malversations plutôt) de l'armée et du régime de Poutine en Ukraine. Rappeler de manière raisonnée les risques que font peser ce psychopathe paranoïaque et ses armes nucléaires (tactiques ou pas) sur l'Europe (y compris la Russie) et le monde, ne relève en rien de la "panique", mais bien d'une "détermination réfléchie".

  • Posté par Z Pour Zorglub , samedi 1 octobre 2022, 15:27

    Radio Paris ment, Radio Paris ment, Radio Paris est allemand.

Plus de commentaires

Aussi en Guerre en Ukraine

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs