Accueil Opinions Éditos

Iran: un si fragile parfum de liberté

Le régime, à court terme, ne lésinera pas sur les moyens pour organiser la répression. Il dispose du monopole quasi absolu des armes.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 3 min

Ce qui se passe en Iran ne manque pas d’impressionner. C’est du jamais-vu depuis la création de la République islamique, en 1979. Témoignant sur France 5 le 27 septembre, la journaliste et experte Delphine Minoui en attestait : « Moi, je n’ai jamais vu ça en Iran, c’est une mobilisation sans précédent, depuis les grands centres urbains jusqu’aux plus petites bourgades reculées, des personnes âgées comme des très jeunes, qui sortent dans la rue, et les femmes, ça c’est aussi inédit, qui mènent la contestation sur le devant de la scène. »

On le sait, cette incroyable mobilisation procède d’une goutte qui a fait déborder le vase des frustrations, à savoir le décès le 16 septembre dernier d’une jeune femme, Mahsa Amini, après que la « police des mœurs » l’eut arrêtée pour port non conforme du voile islamique obligatoire.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

6 Commentaires

  • Posté par Drizis Pinelopi, samedi 1 octobre 2022, 19:26

    Enfin un éditorial mais très tard, beaucoup trop tard pour un journal progressiste. Mme Delvaux n a pas jugé nécessaire de le faire. Dommage.

  • Posté par S M, dimanche 2 octobre 2022, 15:06

    Effectivement, tellement tard que cela en devient indécent. Le journal était beaucoup plus prompt pour servir la soupe aux défenseurs du voile.

  • Posté par D Marc, samedi 1 octobre 2022, 8:53

    Espérons que la lutte des femmes en Iran et en Afghanistan sera une motivation supplémentaire pour les femmes de notre pays obligées de porter le voile sous la pression sociale des islamistes identitaires.

  • Posté par lambert viviane, lundi 3 octobre 2022, 1:44

    Il y a malheureusement beaucoup trop de femmes prosélytes en Occident : elles sont là à manifester que leur voile est leur liberté. Mon voile, ma liberté ! qu'elles réclament partout à la STIB, partout dans les administrations, dans les écoles supérieures....avec l'appui des ECOLO et des socialistes maroxellois !

  • Posté par collin liliane, samedi 1 octobre 2022, 2:31

    Espérons que l'automne iranien aura de meilleurs résultats que le printemps arabe.

Plus de commentaires

Aussi en Éditos

Vladimir Vladimirovitch, êtes-vous un homme?

Ces derniers mois, le maître du Kremlin est interpellé dans des vidéos qui tournent, et tournent encore, par des mères et des épouses qui demandent des comptes à un régime qui leur a pris leurs époux et leurs fils pour les envoyer au front et dont elles ne savent rien.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs