Accueil Monde Proche-Orient

Ahed Tamimi: «Il n’y a pas d’autre voie quand vous naissez en Palestine»

La jeune militante palestinienne, connue pour avoir frappé et insulté un soldat israélien à 16 ans à peine, était de passage à Bruxelles. Elle raconte une jeunesse de combat.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 4 min

Du haut de sa taille d’enfant, sa longue crinière blonde et ses harangues aux soldats israéliens ont fait sa réputation. La jeune Ahed Tamimi est une figure de la cause palestinienne. A 11 ans à peine, elle bravait déjà des hommes armés et en uniforme. A 16 ans, elle a été filmée frappant et insultant un membre des forces israéliennes. Une bravade qui lui a valu une condamnation et un emprisonnement d’un an. Agée de 21 ans, elle raconte une vie d’adolescente palestinienne dans un livre intitulé They called me a lioness (Ils m’ont appelée La Lionne, avec Dena Takruri, non traduit)

De nombreux articles et portraits vous ont été consacrés. Ressentiez-vous le besoin de reprendre votre jeune histoire en main ?

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

7 Commentaires

  • Posté par Dubois Raymond, lundi 3 octobre 2022, 9:19

    " Une autre voie " pourrait probablement exister - Faire des études - apprendre la sociologie - échanger des idées sans manifester de la violence - CONSTRUIRE un AVENIR pour soi et son entourage - La haine dans le monde ne permettra pas à notre société de progresser -

  • Posté par Wolf Charles, dimanche 2 octobre 2022, 16:53

    Pourquoi toujours déformer la réalité aux profits des palestiniens qui sont pour la plupart des extrémistes islamistes qui haïssent l’occident ? Donc nous… quels intérêts poursuivent les journalistes belges à cela ? La propagande palestinienne et la bêtise des islamo-gauchistes qui la véhicule est énorme.

  • Posté par massacry olivier, dimanche 2 octobre 2022, 20:30

    Non Madame la Sage Savante, ce n'est pas dénoncer la violence qui vous motive, mais la violence rance d'un racisme primaire qui vous fait dire tout comme Wolf que tout Palestinien est < un extrémiste haïssant l'occident>.

  • Posté par Giefvan Agathe, dimanche 2 octobre 2022, 19:15

    Massacry, il n'y a pas de racisme à dénoncer la violence. Quoi ? pour vous, l'Arabe a le droit à a violence et pas l'Israélien ? Et ce n'est pas du racisme, ça ? Quoi ? la haine de l'Occident c'est permis mais la haine du monde arabe c'est pas permis ? Je dois accepter qu'on me hait juste parce que je suis né sans rien demander à un certain endroit ? Et c'est moi qu'on accuse de raciste parce que je dis stop ?

  • Posté par massacry olivier, dimanche 2 octobre 2022, 19:04

    Pour faire cracher le venin des petits racistes dans ton genre.

Plus de commentaires

Aussi en Proche et Moyen-Orient

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs