Accueil Monde Afrique

République démocratique du Congo: le désaveu de la force de paix de l’ONU va croissant

Au Nord comme au Sud-Kivu, les rumeurs se multiplient et un départ anticipé de la Monusco n’est plus à exclure.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 4 min

Voyage éclair de François Hollande, accompagné d’un groupe musclé de la DGSE ; arrivée à Bukavu d’une forte délégation britannique ; visiteurs qui se succèdent dans le bureau du Docteur Mukwege… La torpeur scintillante des eaux du lac Kivu ne serait-elle qu’apparence, la République démocratique du Congo reviendrait-elle sur la carte du monde ?

Depuis le début de la semaine, en effet, Goma et Bukavu sont agitées par des mouvements divers : des journées ville morte paralysent la circulation, dénonçant l’occupation de Bunagana, au Nord-Kivu, par les rebelles pro-rwandais du M23 ; les motards wewas, de jeunes Kasaïens pro-Tshisekedi, semblent plus nerveux que d’ordinaire. Mais surtout, la question d’un départ anticipé de la Monusco, la force de paix de l’ONU dont le mandat prend fin en 2024, occupe tous les esprits.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

3 Commentaires

  • Posté par STORDIAU Pierre, dimanche 2 octobre 2022, 21:40

    Ici, on a une fois de plus , la propagande sournoise de notre chère Fed. de Russie qui pour briser son isolement international ... essaye de rallier à elle les pays émergent... mais également de lorgner sur les immenses ressources minière de l'Afrique! Tous les moyens sont bons pour stigmatiser les anciennes puissance Occidentales (dites "coloniales" svp!). Voyez la mise en scène des Wagner au Mali ... qui n'hésitèrent pas à enterrer des cadavres autour d'une base française pour fabriquer un sentiment "anti-français" ! (heureusement qu'un drone avait filmé la scène la nuit !). La Monusco est hélas aussi devenu une victime de cette nouvelle mascarade Russe ... et avec des nouveaux Jihadistes dans les alentours : comme par hasard !! La Russie MENT sans cesse : nous le savions déjà... Mais la naïveté de nos amis africain fait vraiment peine a voir . Le pire ... c'est qu'en tant qu'ancienne puissance coloniale ... nous ne pouvons absolument rien dire sous peine d'être traité de "sale colonialistes" par les nouveaux prédateurs ! Advienne que pourra.

  • Posté par STORDIAU Pierre, lundi 3 octobre 2022, 15:49

    Rectification : "naïveté" ... pas seulement des africains ... mais aussi de pas mal de komplotistes bien de chez nous; eux !!

  • Posté par lambert viviane, dimanche 2 octobre 2022, 20:36

    Que la Monusco s'en aille puisqu'elle ne sert plus à rien. Que le Docteur Denis Mukwenge ( par certaine de l'orthographe -désolée) soit accueilli en Belgique; il a été très soutenu ici par le Docteur Cadiere et pourrait mettre ses compétences de gynécologue-obstétricien à disposition de la population belge.. Que les Congolais règlent la situation entre eux, une bonne fois pour toutes. La Belgique a d'autres soucis que de jouer les grands seigneurs en Afrique.

Aussi en Afrique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs