Accueil Sports Football Football belge Charleroi

Les bulletins des Zèbres à Anderlecht: Pierre Patron a prouvé qu’il était plus qu’un numéro deux

L’habituel remplaçant d’Hervé Koffi a livré une prestation cinq étoiles sur la pelouse du Sporting d’Anderlecht.

Temps de lecture: 3 min

8 Patron : c’est l’homme du match. Se détend bien sur un envoi placé de Vertonghen (23e) puis repousse la reprise d’Ashimeru sur le corner qui s’ensuit. Encore vigilant devant Fabio Silva (27e) et (45e+4). Moins mis à contribution en seconde période, il repousse encore un essai de Hoedt (49e). A aussi soulagé sa défense dans le trafic aérien.

6,5 Bager : jamais un modèle dans ses relances, mais toujours fiable dans les duels et dans son placement. A dû s’arracher un peu plus en seconde mi-temps.

7 Andreou : a joué en véritable patron au sein de la défense. Il a fort bien contenu Fabio Silva, malgré le choc avec le Portugais, qui lui a valu un fameux bandage autour du crâne vers le quart d’heure.

7 Kayembe : jamais pris en défaut, il a encore livré un match sobre mais rassurant dans le trio défensif. S’est même autorisé quelques sorties balle au pied.

7,5 Nkuba : bien aidé par les couvertures intelligentes de Bager, il s’est très bien débrouillé face à Duranville. S’est projeté beaucoup plus après la pause. Après un centre vers Tchatchoua, contré, il remet parfaitement pour Morioka sur l’ouverture du score.

7 Zorgane : en première période, l’Algérien a surtout pensé à défendre, avant de mettre un peu plus le nez à la fenêtre, avec notamment une frappe à distance qui a nécessité l’intervention de Van Crombrugge. Précieux sur les phases arrêtées défensives, avec un beau sauvetage sur une reprise de Verschaeren (75e).

5,5 Ilaimaharitra : très vite jauni, il a disputé presque tout le match sous la menace d’un second carton. A gaspillé énormément de bons ballons dans la partie anderlechtoise.

6,5 Morioka : le Japonais n’est jamais aussi dangereux que lorsqu’il semble effacé. Est à la bonne place pour prolonger au fond du but l’excellent service de Nkuba.

6,5 Tchatchoua : a remis une copie fort propre sur le plan défensif. Également quelques bonnes incursions. Se fait accrocher par Duranville alors qu’il semblait filer pour un joli raid.

5,5 Hosseinzadeh : première titularisation compliquée pour l’Iranien, qui a paru souvent sacrifié dans un rôle très avancé.

7 Mbenza : deux bonnes courses croisées qui ont surpris la défense bruxelloise. Hélas, sur la première, Hosseinzadeh l’ignore. Sur la seconde, la passe pas assez puissante de Tchatchoua permet le retour de Debast. Beaucoup plus à l’aise à partir de l’heure de jeu, il initie le but d’ouverture en isolant joliment Nkuba, puis délivre également un centre précis pour Badji (76e).

Remplaçants

6,5 Badji : sa présence a davantage occupé les défenseurs anderlechtois et offert plus d’espace à ses équipiers. Tente un geste technique sur le centre de Mbenza.

NC Bessilé, Marcq, Heymans et

Wasinski : lancés pour résister au dernier rush bruxellois.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Charleroi

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

SoSoir Voir les articles de SoSoir VacancesWeb Voir les articles de VacancesWeb