Accueil Monde Proche-Orient

Manifestations en Iran: violentes confrontations entre la police et des étudiants au sein d’une prestigieuse université

Des tirs auraient été entendus.

Temps de lecture: 2 min

De violents affrontements ont opposé la police iranienne et les étudiants d’une grande université de Téhéran ce dimanche, a signalé Reuters. Les vidéos qui se propagent sur les réseaux sociaux montrent les forces de sécurité tirant des gaz lacrymogènes pour chasser les étudiants du campus. On peut entendre ce qui semblerait être des coups de feu.

Le compte Twitter de l'activiste 1500tasvir, qui compte environ 160 000 abonnés, a publié plusieurs vidéos non vérifiées de l'université Sharif, connue pour être un foyer de dissidence. Le lieu est encerclé par des dizaines de policiers anti-émeute.
Sur les vidéos, on peut apercevoir les forces de sécurité tirant des gaz lacrymogènes pour chasser les étudiants du campus et le son de ce qui semblait être des tirs à distance pouvait être entendu. Une autre vidéo montre la police poursuivant des dizaines d’étudiants qui se retrouvent coincés dans le parking souterrain de l’université.

Le compte qui a partagé cette vidéo indique que des dizaines d’étudiants ont été arrêtés.

Les médias d'État iraniens ont, de leur côté, décrit des "affrontements" à l'université et déclaré que le ministre des Sciences s'était rendu sur le campus, afin de rendre compte de la situation.

Dimanche, des étudiants avaient manifesté dans de nombreuses universités et des manifestations ont eu lieu dans plusieurs villes telles que Téhéran, Yazd, Kermanshah, Sanandaj, Shiraz et Mashhad, les participants scandant "indépendance, liberté, mort à Khamenei", selon les premiers messages publiés sur les médias sociaux. Les manifestations antigouvernementales ont éclaté le 17 septembre dernier, lors des funérailles de Mahsa Amini, une jeune femme de 22 ans qui est décédée lors de son arrestation par la police de mœurs. Elles sont devenues la plus grande manifestation d’opposition que les autorités iraniennes ont connue depuis de nombreuses années.

 

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

6 Commentaires

  • Posté par collin liliane, lundi 3 octobre 2022, 10:02

    Comment ces gens peuvent-ils manifester contre la mise en pratique des prescriptions de cette grande religion de paix et d'amour dont nous n'hésitons pas à financer la progression chez nous?

  • Posté par eric biltiau, lundi 3 octobre 2022, 8:35

    Bravo à ces étudiants et étudiantes qui dénoncent un régime d'arriérés dirigé par un Khameneï aussi stupide et crapuleux que le psychopathe Poutine.

  • Posté par STORDIAU Pierre, lundi 3 octobre 2022, 17:09

    +1000

  • Posté par Haegelsteen Philippe, lundi 3 octobre 2022, 8:17

    Encore une mission pour Wagner ou Kadyrov. Il faut arrêter l'ingérence des satanistes occidentaux...

  • Posté par K M, lundi 3 octobre 2022, 3:28

    Un soutien de nos prestigieuses universités? Ou ne faut-il pas froisser une certaine population?

Plus de commentaires

Aussi en Proche et Moyen-Orient

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une